Mort de Coralie Moussu, disparue en 2009 : la piste Nordahl Lelandais étudiée, la famille n’a jamais cru au suicide

INVESTIGATIONS – Un peu plus de huit ans après la disparition, en novembre 2009 à Vénéjan, dans le Gard, de Coralie Moussu, 32 ans, l’enquête vient d’être relancée et c'est la piste Nordahl Lelandais qui va être étudiée. Le corps de la jeune femme mère de famille avait été retrouvé un an plus tard. La famille n’a jamais cru à un suicide.

C’est un nouvel espoir pour la famille : celui de connaître enfin un jour la vérité. Car jamais, depuis les faits, les proches de la victime n’ont cru à un suicide. Plus de huit ans après la disparition de Coralie Moussu, l’enquête vient en effet d’être relancée et la piste de Nordahl Lelandais va être étudiée. 


La jeune femme âgée de 32 ans, mère de famille, avait mystérieusement disparue le 6 novembre 2009 à Vénéjan, dans le Gard, où elle était domiciliée. Ce jour-là, vers 9 heures, Coralie Moussu avait déposé sa fille, Lou, âgée alors de 2 ans, chez sa mère. Elle devait la récupérer deux heures plus tard mais elle n'est jamais revenue. Son téléphone, ses papiers et sa carte bancaire avaient  été retrouvés à son domicile…


 Après maintes recherches et investigations, son corps avait été finalement repêché un an plus tard, en décembre 2010, dans le Rhône, à Port-Saint-Louis (Bouches-du-Rhône). Son véhicule, une Nissan Micra noire, n’a lui jamais été retrouvé… 

Une cousine de Nordahl Lelandais dans la région

Ainsi, Me Patrick Gontard, l’avocat de la famille de Coralie Moussu, indique ce vendredi que le parquet de Nîmes a écrit fin janvier au juge d’instruction "pour lui demander de vérifier l’éventuelle présence de Nordahl Lelandais dans le secteur où la jeune femme de 32 ans a disparu le 6 novembre 2009".  "C'est une piste à creuser, ce n'est absolument pas une certitude absolue,  il s'agit uniquement de voir si cette porte peut être refermée", a également expliqué Me  Gontard à l'AFP.  


Le village de  Vénéjan, où était domiciliée la victime, se trouve entre Bagnols-sur-Cèze et Pont-Saint-Esprit. "Nordahl Lelandais a un cousin à Bagnols-sur-Cèze et une cousine dans un autre village du nord du département", rappellent nos confrères. 

En vidéo

Chambéry : Nordhal Lelandais est-il derrière des disparitions en série ?

D’autres vérifications ont été menées sur la présence de Nordahl Lelandais dans cette zone, en lien avec les disparitions de Lucas Tronche, 16 ans, qui n’a pas été revu depuis le 18 mars 2015 à Bagnols-sur-Cèze et Antoine  16 ans, dont on a perdu la trace le 1er mars 2016 à Clarensac. 

Remise en liberté refusée pour Nordahl Lelandais

Les investigations se poursuivent, donc. Par ailleurs, ce vendredi, la demande de remise en liberté de Nordahl Lelandais, soupçonné d'avoir tué la petite Maëlys en Isère et écroué depuis septembre, a été rejetée par la cour d'appel de Grenoble.


"Par décision de ce jour, la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Grenoble a confirmé l'ordonnance du juge des libertés et de la détention (JLD) refusant la mise en liberté de Nordahl Lelandais", écrit la cour dans un communiqué.

Une première demande avait été rejetée par le JLD le 23 janvier. Cet appel était avant tout symbolique, car Nordahl Lelandais est également mis en examen et détenu, depuis décembre, pour l'assassinat du caporal Arthur Noyer en Savoie, en avril dernier.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Affaires Maëlys et Arthur Noyer : l’inquiétant Nordahl Lelandais

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter