L'adolescent avait violé une fillette de 4 ans dont il avait la garde : cinq ans avec sursis

L'adolescent avait violé une fillette de 4 ans dont il avait la garde : cinq ans avec sursis

DirectLCI
JUSTICE – Un homme âgé de 21 ans a été condamné lundi à 5 ans de prison avec sursis par la cour d’assises de l’Aude pour avoir, en 2014, agressé sexuellement et violé une fillette de 4 ans dont il avait la garde. Les faits s’étaient déroulés à Narbonne-Plage (Aude).

Il était chargé de s’occuper de l’enfant pendant sa sieste, mais l’adolescent en a profité pour abuser d’elle. Lundi, la cour d’assises de l’Aude a condamné à cinq ans de prison avec sursis un homme, aujourd'hui âgé de 21 ans, qui comparaissait pour l’agression sexuelle et le viol d’une fillette de 4 ans.


La peine a été assortie d'un suivi socio-judiciaire de cinq ans, pendant lesquels il aura l'interdiction d'entrer en contact avec la victime, et l'obligation de travailler dans un milieu sans relation avec les enfants.  L'avocat général avait requis cinq ans de réclusion criminelle dont trois assortis d'un sursis avec mise à l'épreuve. 


Les faits s’étaient déroulés en juillet 2014, à Narbonne-Plage (Aude). L’adolescent alors âgé de 17 ans, et dont la mère était assistante-maternelle, avait eu pour mission de garder la fillette l’après-midi alors que celle-ci faisait la sieste. 

Un mot suspect prononcé par l’enfant

Alors que l’enfant dormait dans la chambre du jeune homme, ce dernier l’avait alors "tripotée avant de lui mettre son sexe dans la bouche", indique La Dépêche ce mercredi, précisant que l’individu a "reconnu" les faits.


Selon les informations de nos confrères, c'est le mot "foufoune", prononcé curieusement par la fillette alors qu'elle se confiait à une copine, qui a conduit à la révélation de l'affaire. 


Alertés, les gendarmes avaient alors interpellé le suspect pour l’interroger en garde à vue. A l’issue de celle-ci, il avait été placé en détention provisoire. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter