Neuilly-sur-Seine : après le viol d'une patiente à l'Hôpital américain, un infirmier écroué

Justice

JUSTICE – Un infirmier de l'Hôpital américain de Neuilly-sur-Seine, près de Paris, est soupçonné d’avoir violé une patiente en février dernier. Agé de 49 ans, il a depuis été mis en examen et placé en détention.

Un infirmier de l'Hôpital américain de Paris, situé à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), a été mis en examen et écroué le 14 février pour le viol d'une patiente, a-t-on appris ce jeudi auprès du parquet de Nanterre. La patiente, hospitalisée début février pour une pathologie lourde, a déposé plainte le 11 février après avoir quitté cet établissement huppé, pour des faits datant du 4 février, a indiqué à l'AFP le parquet de Nanterre, confirmant une information du Parisien.

Agé de 49 ans, il avait déjà été condamné en 2012 pour "agression sexuelle sur personne vulnérable", a précisé le parquet. Selon Le Parisien, il était par ailleurs inscrit au Fichier judiciaire des auteurs d'infractions sexuelles. L'homme, qui conteste le viol, a été mis à pied puis licencié par le prestigieux établissement situé dans la banlieue ouest de Paris.

Voir aussi

"Désolé ma belle"

Au départ, relate Le Parisien, la patiente croit à une hallucination. Sous traitement médicamenteux lourd, elle a l'impression d'avoir vécu une relation sexuelle dans la nuit, et ressent des douleurs dans le bas ventre. Sur son portable, le texto d'un destinataire inconnu lui met le doute : "Désolé ma belle" est-il écrit.

La jeune femme s'enquiert alors auprès de son médecin : non, son traitement n'a pas pour effet secondaire de provoquer des hallucinations. Dans la foulée, elle décide de porter plainte. Le suspect est rapidement identifié grâce à son SMS puis interpellé chez lui, à Rueil-Malmaison. Lui nie les faits, indiquant que par son texto, il refusait les avances de la patiente. Reste que des traces de sperme ont été retrouvées. Celles-ci sont en cours d'analyse. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter