La garde des Sceaux dévoile l'implantation des 15 000 futures places de prison

Justice
DirectLCI
PRISON - La garde des Sceaux, Nicole Belloubet, a dévoilé ce jeudi l'implantation de 15.000 futures places de prison d'ici 2020, dans le cadre de son plan pénitentiaire.

Réduire la surpopulation carcérale. C’est l’objectif affiché par la garde des Sceaux. En visite à la nouvelle prison d’Aix-en-Provence, Nicole Belloubet a annoncé l’implantation de 15.000 nouvelles places d'ici quatre ans. Une déclaration qui se fait dans le cadre de son plan pénitentiaire. 


Promesse de Macron, ce projet doit se faire en deux temps.7.000 places doivent d’abord être livrées d'ici 2022, et 8.000 autres seront créées dans un second temps d’ici à 2027.

Premier objectif clairement affiché : lutter contre la surpopulation carcérale. Car en France, elle atteint désormais des chiffres record. Ainsi, au 1er septembre, il y avait plus de 70.100 détenus pour moins de 60.000 places. Mais au-delà de cette ambition, la ministre de la Justice a également rappelé vouloir un programme de l'immobilier pénitentiaire  "très diversifié" afin de répondre aux situations des détenues "très différentes les unes des autres".

C’est pourquoi ces places ne seront pas toutes créées dans des maisons d’arrêt "classiques", où sont placés les prévenus et ceux dont les peines n’excèdent pas deux ans. Ainsi, la garde des Sceaux s'est engagée à construire des structures d’accompagnement vers la sortie et de nouveaux établissements pénitentiaires.  Elle projette donc "2.000 places d'ici 2020" dans des structures d'accompagnement vers la sortie. Surnommées des "SAS", elles doivent prendre en charge les détenus qui sont soit condamnés à moins d'un an de prison, soit en fin de peine. Des structures faites pour "donner de l’autonomie" et "les préparer à la sortie" selon la ministre.


"Les SAS (...) ce sont des immeubles qui s'insèrent parfaitement dans une architecture urbaine et dont on ne voit pas la différence avec d'autres immeubles - bien sûr, la sécurité est assurée à l'intérieur", a ainsi expliqué Nicole Belloubet. La garde des Sceaux a également annoncé la construction de plusieurs nouveaux établissements pénitentiaires à l'horizon 2027 : à Tremblay-en-France, Noiseau, Melun, et dans le Val d'Oise.   

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter