Nord : violée 53 fois par son père, elle le piège pour mettre fin à son calvaire

Justice
DirectLCI
JUSTICE - Un homme qui a abusé régulièrement de sa fille entre ses 11 et ses 13 ans a été condamné cette semaine par la cours d’Assises de Drouai après que cette dernière a réussi a enregistrer ses aveux.

 Dans la famille, personne ne voulait la croire tandis que l’intéressé niait catégoriquement. Une adolescente de 15 ans a raconté ce jeudi devant la cour d'assises du Nord comment elle a finalement réussi à prouver à ses proches que son son père la violait régulièrement. Deux ans plus tôt, alors qu'elle n'avait que donc 13  ans et qu'elle avait été abusée 53 fois en deux ans, la jeune fille a profité d'un voyage en voiture pour enregistrer la preuve irréfutable du calvaire qu'elle avait enduré jusque-là. 


Devant les aveux de son mari, la mère de famille avait finalement encouragé sa fille à aller se confier à une infirmière scolaire, laquelle avait alerté les autorités, détaille La Voix du Nord.

Sa tante pour unique soutien

La tante de l'adolescente, victime d’une agression sexuelle au même âge, est la seule à n'avoir jamais douté du témoignage de sa nièce, avant les aveux enregistrés du père. Mais elle se trouvait "à 700 km" et ne pouvait "rien faire", a-t-elle regretté à l'audience jeudi avant de faire un malaise, mettant fin à son témoignage, détaille le quotidien. Et à chacune des hospitalisations de la jeune fille, aucun membre de sa famille n'est venue lui rendre visite.


Le père de 37 ans a été condamné à 15 ans de réclusion criminelle.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter