Nordahl Lelandais mis en examen pour agression sexuelle sur une autre de ses cousines

Nordahl Lelandais mis en examen pour agression sexuelle sur une autre de ses cousines

JUSTICE - Nordahl Lelandais, accusé du meurtre de la petite Maëlys en 2017 en Isère, a été mis en examen jeudi 27 février pour agression sexuelle sur une de ses petites cousines. Le militaire est déjà mis en examen dans quatre autres affaires.

Nordahl Lelandais, soupçonné du meurtre de la petite Maëlys en 2017 en Isère, a été mis en examen jeudi 27 février pour agression sexuelle sur une de ses petites cousines, a annoncé à l'AFP une source proche du dossier. Extrait la veille de sa cellule de Saint-Quentin-Fallavier (Isère), Nordahl Lelandais a été présenté ce jeudi à une juge d'instruction de Charleville-Mézières (Ardennes), qui lui a signifié sa mise en examen.

Toute l'info sur

Les mystères de Nordahl Lelandais, l'enquête exclusive

Lire aussi

Les faits dénoncés par l'adolescente remonteraient à mars 2017 - elle avait alors 14 ans - c'est-à-dire un mois avant l'assassinat du caporal Arthur Noyer (en avril 2017 en Savoie), pour lequel Nordahl Lelandais est également mis en examen. Dans une vidéo diffusée à l'été 2019 par BFMTV - où elle apparaît dans l'ombre sans qu'on puisse la reconnaître, sa voix ayant été modifiée - elle raconte avoir subi, le jour de l'enterrement de son père, des attouchements de la part de son "grand cousin". Le mis en cause aurait ensuite menacé de la tuer si elle disait quelque chose. Deux ans plus tard, la jeune fille a porté plainte après s'être confiée à sa mère.

Pour rappel, l'ancien maître-chien, âgé de 37 ans, est mis en examen pour le meurtre de la petite Maëlys, survenu en août 2017 en Isère, et pour des agressions sexuelles commises sur deux petites cousines quelques semaines auparavant, âgées de quatre et six ans au moment des faits.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : "103%" de vaccinés à Paris, la preuve d'un "trucage" des chiffres ?

VIDÉO - Reprise du Covid-19 au Royaume-Uni : le relâchement des gestes barrière fait des ravages

Refoulés à cause d'un faux pass sanitaire, ils tirent sur une discothèque et blessent un client

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand dans un mouchoir de poche

VIDÉO - Royaume-Uni : la désillusion des pro-Brexit face aux pénuries et au manque de main d’œuvre

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.