Patrick Balkany reste en prison, son épouse Isabelle accuse la justice de vouloir "le tuer"

Patrick Balkany reste en prison, son épouse Isabelle accuse la justice de vouloir "le tuer"

SANTÉ - La demande de remise en liberté de Patrick Balkany a été rejetée pour la troisième fois lundi. Alors que son procès en appel s'ouvre dans une semaine, Isabelle Balkany estime que son mari est en danger de mort.

Patrick Balkany restera en prison. La cour d'appel de Paris a rejeté lundi, pour la troisième fois, la demande de remise en liberté du maire de Levallois-Perret, ainsi qu'une demande d'abaissement de la caution de 500.000 euros imposée à l'élue, a confirmé son avocat à LCI. Selon Maître Romain Dieudonné, la justice craint que l'élu ne cherche à fuir ou à se concerter avec d'autres prévenus en vue de son procès en appel qui doit s'ouvrir dans une semaine, notamment pour prise illégale d'intérêt. 

Cette décision intervient alors que Patrick Balkany est retourné à la prison de la Santé après une nouvelle intervention à l'hôpital la semaine dernière. L'avocat a rappelé que son client avait perdu "24 kilos en 4 mois" et indiqué ne pas savoir si son client sera apte à se présenter à son procès en appel. 

Lire aussi

"J'accuse la justice"

"Je suis à la fois désespérée et folle de rage", a réagi Isabelle Balkany auprès de BFMTV. "Désespérée car, clairement, j'accuse la justice de vouloir tuer mon époux", a-t-elle ajouté. "Je suis désespérée car mon mari est en danger mortel."

Selon son épouse, Patrick Balkany a déjà eu "son pronostic vital en danger" mais il a été "sauvé" par les médecins. Isabelle Balkany est convaincue que son mari "ne sera pas" présent à son procès en appel "car il est physiquement incapable d'y être". 

En première instance, le 13 septembre dernier, Patrick Balkany a été condamné à quatre ans de prison pour fraude fiscale, puis, un mois plus tard, à cinq ans de prison pour blanchiment aggravé. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : une proposition de loi déposée pour rendre obligatoire l'isolement des malades

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

"Cessons de dire des bêtises" : taxé de racisme après sa parodie d’Aya Nakamura, Omar Sy se défend

Allègement du confinement : les mesures détaillées jeudi par Jean Castex

L'ouverture des stations de ski fermées à Noël "impossible" selon le chef de l'Etat

Lire et commenter