Pédophilie : la condamnation du Cardinal Barbarin, pas une première dans l'Eglise de France

Pédophilie : la condamnation du Cardinal Barbarin, pas une première dans l'Eglise de France

JUSTICE - Le cardinal Barbarin a été condamné ce jeudi 7 mars par le tribunal de Lyon à six mois de prison avec sursis pour "non dénonciation d'abus sexuels". Une décision qualifiée d'onde de choc pour l'Eglise catholique mais qui n'est pas une première. Avant Philippe Barbarin, d'autres évêques ont été condamnés pour ne pas avoir dénoncé des abus sexuels, au sein de l'Eglise.

La justice a tranché : le cardinal Barbarin a été condamné à six mois de prison avec sursis pour non-dénonciation d’abus sexuels. Une décision dont il a immédiatement tiré les conséquences en déclarant qu’il allait remettre sa démission au pape François dans les jours à venir. "J'ai décidé d'aller voir le Saint Père pour lui remettre ma démission. Il me recevra dans quelques jours", a indiqué devant la presse l'archevêque de Lyon, le visage grave, après avoir dit "prendre acte de la décision du tribunal".  

"Indépendamment de mon sort personnel, je tiens à redire toute ma compassion pour les victimes et leurs familles", a-t-il ajouté dans une brève déclaration de moins d'une minute. Si elle est importante pour les victimes et leurs proches, cette décision n'est toutefois pas une première. D'autres évêques ont été condamnés pour "non-dénonciation d'abus sexuels". 

Lire aussi

L'évêque de Bayeux-Lisieux, Monseigneur Pican en 2001

En juillet 1999, une plainte secoue l'Eglise. Elle est déposée à l'encontre de Mgr Pierre Pican, accusé d'avoir eu connaissance des agissements pédophiles d'un prêtre de son diocèse, René Bissey, avant la mise en examen de celui-ci en septembre 1998. L'évêque nie avoir été au courant des faits mais il est mis en examen pour non-dénonciation.

Un an plus tard, le père Bissey est condamné à 18 ans de réclusion pour des agressions et des viols commis sur une quinzaine d'adolescents entre 1985 et 1996. Avant l'arrestation du prêtre, l'évêque l'avait reçu pour évoquer "ses problèmes" mais il n'en aurait pas appris suffisamment, alors, pour le dénoncer à la justice. 

C'est en tout cas ce qu'ont soutenu notamment les avocats de Mgr Pican à son procès, en juin 2001, plaidant la relaxe. Le tribunal correctionnel de Caen l'a condamné finalement à trois mois de prison avec sursis et il n'a pas fait appel, évoquant "une volonté d'apaisement". Le religieux est décédé en juillet dernier à l'âge de 83 ans.

L'ancien évêque d'Orléans, Monseigneur André Fort en 2018

En novembre dernier, Mgr André Fort, 83 ans, a été condamné à huit mois de prison avec sursis pour ne pas avoir dénoncé les abus sexuels d'un prêtre de son diocèse, l'abbé Pierre de Castelet, condamné pour sa part à deux ans de prison ferme par le tribunal correctionnel d'Orléans.

Évêque du diocèse de 2002 à 2010, Mgr Fort n'avait pas informé la justice d'une lettre adressée par une victime, en 2008, relatant des attouchements subis en 1993 lors d'un camp du Mouvement eucharistique des jeunes, où l'abbé de Castelet était aumônier.

Lire aussi

Sans réponse de l'évêché, la victime a ensuite rencontré Mgr Fort en lui précisant qu'une dizaine de personnes avaient pu être victimes du prêtre, toujours sans effet. En 2010, c'est le nouvel évêque du diocèse qui, prévenu à son tour, a saisi la justice sans attendre.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Zemmour multiplie les attaques contre Le Pen, qui réplique

Présidentielle 2022 : sur LCI, Marine Le Pen dénonce la "division" et les "propos outranciers" d'Éric Zemmour

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour remet en cause les limitations de vitesse et veut supprimer le permis à points

Éric Zemmour : immigration, retraite, natalité... ses arguments passés au crible

REVIVEZ - OM-PSG : malgré deux buts refusés et un carton rouge, Marseille et Paris se quittent dos à dos dans ce "Classique"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.