Philippe Courroye : "La boussole du juge, ça doit être le droit, rien que le droit"

DirectLCI
Philippe Courroye, magistrat, ancien procureur de Nanterre, était l'invité de David Pujadas, ce mercredi 4 avril 2018.

À l'occasion de la sortie de son livre "Reste la justice" (Ed. Michel Lafon), Philippe Courroye, magistrat et ancien procureur de Nanterre, est intervenu sur notre antenne, ce mercredi 4 avril 2018. Il est l'un des premiers juges qui s'est imposé face aux hommes politiques. Il est en effet celui qui a fait condamner Michel Noir, Pierre Botton, Alain Carignon, au début des années 90. Interrogé sur quelques affaires judiciaires récentes, l'actuel avocat général à la cour d'appel de Paris s'est intéressé aux rapports compliqués entre justice, médias et politique pouvant entraver le travail et l'indépendance d'esprit de la magistrature. "La boussole du juge, ça doit être le droit, rien que le droit", a-t-il souligné. Et d'ajouter, "oui, je regrette certaines dérives politiques que l'on a observées dans les syndicats... La balance doit pencher du côté du droit. Le juge ne doit pas être un justicier, il doit être celui qui dit la loi". Autrement, selon lui, "la confiance dans la justice sera fissurée et s'effondrera".

Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

24h Pujadas, l'info en questions

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter