Plainte pour viol : Darmanin relaye une pétition le soutenant "face à la calomnie organisée"

Plainte pour viol : Darmanin relaye une pétition le soutenant "face à la calomnie organisée"
Justice

SOUTIEN - Une pétition lancée par "une habitante de Tourcoing" invite les soutiens du ministre de l'Intérieur toujours sous le coup d'une enquête, et sujet à de nombreuses attaques et manifestations depuis sa nomination place Beauvau, à se manifester. L'intéressé n'a pas hésité à la partager sur sa page Facebook.

"Aujourd'hui, une Tourquennoise a créé une pétition en ligne sur change.org, vous pouvez  : la retrouver, la signer, la partager,  la faire signer, en cliquant sur ce lien". Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, toujours visé par une plainte pour viol et objet de manifestations et tribunes dénonçant sa nomination à l'Intérieur, a relayé un manifeste initié en sa faveur, invitant ceux qui le souhaitent à en faire de même.

"Je compte sur vous", a-t-il ajouté à la fin de son post, publié sur sa page Facebook ce vendredi.

Lire aussi

"Nous apportons notre soutien à cet élu de terrain"

Lancée le 17 juillet sur le site change.org, la pétition dénonce, selon son initiatrice dénoncer "une campagne calomnieuse menée à l'encontre" du ministre et recueillait ce dimanche plus de 1600 signatures.

"La présomption d’innocence, surtout quand trois décisions de justice consécutives concluent à une absence d’infraction dans la même histoire, est un principe fondamental de notre démocratie et de notre état de droit", peut-on lire dans le texte qui introduit la pétition. Et encore : "Nous, citoyens attachés aux valeurs démocratiques et républicaines, nous apportons notre soutien à cet élu de terrain que pour beaucoup nous connaissons, engagé pour son territoire et pour la France, promoteur d’une politique destinée à être aux côtés de ceux qui en ont le plus besoin".

De son côté, une pétition contre la nomination du ministre, hébergée sur le même site et créée par Osez le féminisme, réunit plus de 16 000 signatures.

"Tranquille comme Baptiste"

Dans un entretien paru samedi dans la Voix du Nord, le ministre de l'Intérieur s'est dit "tranquille comme Baptiste", faisant ainsi référence au personnage bouc émissaire subissant les coups avec flegme.

Pour rappel, Gérald Darmanin a été accusé en 2017 de viol par une femme, Sophie Patterson-Spatz, qui l'avait sollicité en 2009, lorsqu'il était chargé de mission au service des affaires juridiques de l'UMP (parti devenu LR), pour tenter de faire annuler sa condamnation de 2004 pour chantage et appels malveillants à l'égard d'un ex-compagnon.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent