20 ans de prison : peine alourdie en appel pour la mère de Fiona

20 ans de prison : peine alourdie en appel pour la mère de Fiona
Justice

Toute L'info sur

Mort de Fiona : peine alourdie en appel pour la mère

JUSTICE - Lors du second procès de l'affaire Fiona, la mère de la fillette a été condamnée par la justice à 20 ans de prison. Une décision à l'opposée de sa première condamnation. Son avocat compte se pourvoir en cassation et assure qu'il y aura "un troisième procès".

Contrairement au jugement en première instance, Cécile Bourgeon, mère de la petite Fiona, a été elle aussi jugée coupable de la mort de sa fille, Fiona. La cour d'assises de la Haute-Loire l'a condamnée à vingt ans de réclusion tout comme son ex-compagnon, Berkane Makhlouf les considérant, aussi coupables l'un que l'autre des coups fatals portés à la fillette de cinq ans.

En première instance en 2016, la cour d'assises du Puy-de-Dôme avait dissocié les peines, acquittant Cécile Bourgeon pour les faits criminels, c'est à dire les violences ayant entraîné la mort de Fiona, et l'avait condamnée uniquement à cinq ans de prison pour avoir fait croire à un enlèvement de l'enfant. Berkane Makhlouf avait, lui, déjà écopé de 20 ans de réclusion.

Revivez l'énoncé du verdict avec le récit de notre envoyé spécial, Thibault Malandrin : 

Live
Infos précédentes

Après 25 jours de procès, rien de nouveau n'avait réellement émergé. En effet, les deux questions principales autour de cette affaire, le lieu du corps et qui a porté le coup fatal à la fillette, n'ont pas reçu de réponse. Les anciens partenaires se sont accusés l'un l'autre d'avoir porté des coups à l'enfant, sans les lier à son décès. La cour, qui a reconnu cette fois que Fiona a été victime de "maltraitance", a également prononcé un "retrait total de l'autorité parentale" de Cécile Bourgeon sur ses deux autres enfants.

Suite à la décision, l'un des avocats de Cécile Bourgeon, Me Renaud Portejoie, a annoncé qu'il allait former "un pourvoi en cassation dès lundi". "Il y aura donc un troisième procès", a-t-il assuré.

Lire aussi

Elle a la peine qu'elle mérite- Nicolas Chafoulais, père de Fiona

"Elle a la peine qu'elle mérite. C'est un soulagement pour moi et c'est juste pour Fiona", a  réagi le père de la fillette, Nicolas Chafoulais, à l'annonce du verdict. "Apaisé ? Non. Ma fille n'est pas revenue", a-t-il poursuivi ému. La dépouille de la fillette n'a jamais été retrouvée depuis sa disparition en mai 2013.

"On a pu faire triompher la vérité sur le mensonge et la manipulation. Les jurés ont compris ce que Nicolas Chafoulais avait compris, c'est-à-dire une femme coupable. C'est une grande victoire juridique", s'est félicité l'un des ses avocats, Me Charles Fribourg.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent