20 ans de prison : peine alourdie en appel pour la mère de Fiona

JUSTICE - Lors du second procès de l'affaire Fiona, la mère de la fillette a été condamnée par la justice à 20 ans de prison. Une décision à l'opposée de sa première condamnation. Son avocat compte se pourvoir en cassation et assure qu'il y aura "un troisième procès".

Contrairement au jugement en première instance, Cécile Bourgeon, mère de la petite Fiona, a été elle aussi jugée coupable de la mort de sa fille, Fiona. La cour d'assises de la Haute-Loire l'a condamnée à vingt ans de réclusion tout comme son ex-compagnon, Berkane Makhlouf les considérant, aussi coupables l'un que l'autre des coups fatals portés à la fillette de cinq ans.


En première instance en 2016, la cour d'assises du Puy-de-Dôme avait dissocié les peines, acquittant Cécile Bourgeon pour les faits criminels, c'est à dire les violences ayant entraîné la mort de Fiona, et l'avait condamnée uniquement à cinq ans de prison pour avoir fait croire à un enlèvement de l'enfant. Berkane Makhlouf avait, lui, déjà écopé de 20 ans de réclusion.


Revivez l'énoncé du verdict avec le récit de notre envoyé spécial, Thibault Malandrin : 

Live

Après 25 jours de procès, rien de nouveau n'avait réellement émergé. En effet, les deux questions principales autour de cette affaire, le lieu du corps et qui a porté le coup fatal à la fillette, n'ont pas reçu de réponse. Les anciens partenaires se sont accusés l'un l'autre d'avoir porté des coups à l'enfant, sans les lier à son décès. La cour, qui a reconnu cette fois que Fiona a été victime de "maltraitance", a également prononcé un "retrait total de l'autorité parentale" de Cécile Bourgeon sur ses deux autres enfants.


Suite à la décision, l'un des avocats de Cécile Bourgeon, Me Renaud Portejoie, a annoncé qu'il allait former "un pourvoi en cassation dès lundi". "Il y aura donc un troisième procès", a-t-il assuré.

Elle a la peine qu'elle mériteNicolas Chafoulais, père de Fiona

"Elle a la peine qu'elle mérite. C'est un soulagement pour moi et c'est juste pour Fiona", a  réagi le père de la fillette, Nicolas Chafoulais, à l'annonce du verdict. "Apaisé ? Non. Ma fille n'est pas revenue", a-t-il poursuivi ému. La dépouille de la fillette n'a jamais été retrouvée depuis sa disparition en mai 2013.


"On a pu faire triompher la vérité sur le mensonge et la manipulation. Les jurés ont compris ce que Nicolas Chafoulais avait compris, c'est-à-dire une femme coupable. C'est une grande victoire juridique", s'est félicité l'un des ses avocats, Me Charles Fribourg.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Mort de Fiona : peine alourdie en appel pour la mère

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter