Procès des attentats de janvier 2015 : un accusé fait un malaise à l'audience, une suspicion de Covid évoquée

Procès des attentats de janvier 2015 : un accusé fait un malaise à l'audience, une suspicion de Covid évoquée
Justice

JUSTICE – L'audience a été suspendue ce jeudi matin au procès des attentats de janvier 2015 après que Nezar Mickaël Pastor Alwatik, l'un des 14 accusés, a fait un malaise dans le box. Il devait être vu par un médecin et faire un test Covid notamment.

L'enquêteur de la DGSI était entendu en visioconférence et sous anonymat depuis 1h30 ce jeudi matin quand l'incident s'est produit. Alors qu'était diffusée sur grand écran la vidéo d'Aqpa (Al-Qaïda dans la péninsule arabique) revendiquant l'attentat de Charlie Hebdo à la demande du témoin, un des détenus dans l'un des deux box a fait un malaise. "Monsieur l'enquêteur, vous nous entendez ?, lance le président Régis de Jorna au témoin. Là il y a un détenu qui a un malaise, nous sommes obligés de suspendre l'audience. Nous reprendrons après en visioconférence. L'audience est suspendue".

Nezar Mickaël Pastor Alwatik dans le box vient de vomir dans un sac apporté par l'escorte. Il sort du box, puis revient quelques instants plus tard et s'installe à nouveau à sa place. Il porte son masque, une doudoune et tousse beaucoup.

L'audience qui reprend à 14 heures de nouveau suspendue .

L'audience reprend alors brièvement. "L'accusé va voir un médecin. L'audience est suspendue pour savoir exactement de quoi il s'agit", explique Régis de Jorna. Marie Dosé, l'avocate de l'accusé, prend la parole avant la suspension. Elle déclare  que "les symptômes de son client peuvent inquiéter eu égard à la pandémie" de Covid-19. "Je viens d'apprendre qu'aucun de ces accusés dans le box n’a fait l’objet d’un test avant le début du procès, dit-elle agacée. Il faut que Monsieur Alwatik soit testé et rapidement comme les autres accusés". 

En marge du procès, elle explique que "son client s’est réveillé avec de la fièvre et des maux de tête ce matin". L'escorte l'en a informée. Pourtant la température de son client n'a pas été prise. "Un médecin va voir mon client et, je l'espère, nous dire ce qu'il a", ajoute Me Dosé.

Mais compte tenu de l'état de monsieur Nezar Mickaël Pastor Alwatik ce matin mais aussi du délai pour obtenir les résultats d'un test Covid-19, il semblait difficile d'envisager une reprise de l'audience ce jeudi. "Nous allons reprendre à 13 heures. Mais le président va sans doute nous annoncer une nouvelle suspension plus longue d'un ou plusieurs jours, avait ironisé un avocat un peu avant midi. Et le procès ne se tiendra pas en l'absence d'un accusé".

"L'audience ne reprendra pas sans lui

A la reprise de l'audience effectivement, le président annonce: "Un des accusés ayant fait un malaise, il été renvoyé vers la maison d'arrêt pour qu'il puisse être examiné, l'audience est renvoyée à demain matin, nous aurons des éléments médicaux le concernant". Me Marie Dosé, avocat de l'accusé malade demande  si "nous aurons les résultats du test Covid de monsieur Alwatik avant demain matin ?". Elle prévient d'office : "Sinon pas question qu’il revienne dans ce box. Et nous ne représenterons pas Nezar Pastor Alwatik à cette audience. Soit il est en état de comparaître, soit l’audience sera suspendue". 

Me Guillaume Arnaud, autre conseil de monsieur Pastor Alwatik ajoute en marge de l'audience que si le test est positif, "tous les accusés devront être testés" et que "s'il est négatif, mais que Monsieur Pastor Alwatik ne se sent pas bien, s'il n'est pas apte à comparaitre, l'audience ne pourra reprendre sans lui".

Toute l'info sur

Le procès hors normes des attentats des 7, 8 et 9 janvier 2015

Suivez le procès des attentats de janvier 2015

Le président Régis de Jorna en convient " Nous verrons toutes les conséquences qu'il convient de prendre en fonction de l'examen médical". L'audience reprendra donc vendredi à 9h30 comme tous les jours, pour quelques instants, ou pour la journée.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent