Procès des attentats de janvier 2015 : la cavale des frères Kouachi au cœur de la deuxième semaine d'audience

Procès des attentats de janvier 2015 : la cavale des frères Kouachi au cœur de la deuxième semaine d'audience
Justice

JUSTICE - Ce lundi s'ouvre une nouvelle semaine du procès historique des attentats de Charlie Hebdo, de Montrouge et de l'Hyper Cacher. Durant les prochains jours, la violente épopée des frères Kouachi, de leur fuite à leur mort, occupera les débats.

Retour sur trois jours de terreur. La cour d'assises spéciale de Paris remonte, à partir de lundi, les traces du parcours funeste des frères Kouachi, de l’exécution d'un policier en pleine rue à leur décès dans un assaut du GIGN. 

7 janvier 2015, 11H35. Saïd et Cherif Kouachi sortent de l'immeuble en criant "on a vengé le prophète Mahomet ! On a tué Charlie Hebdo!" A cet instant, onze personnes ont déjà succombé à leur folie meurtrière. Lourdement armés et déterminés, ils tentent de s'enfuir mais ils sont rattrapés par Ahmed Merabet, un policier de 40 ans. Blessé par un tir des assaillants, le gardien de la paix s'écroule au sol. Les frères Kouachi s'approchent de lui et l'abattent à bout portant. La scène filmée par un riverain est restée tristement célèbre. Les proches du policier seront entendus lundi tout comme ceux d'autres membres forces de l'ordre blessés dans la fuite des djihadistes.

Lire aussi

Le témoignage des otages de l'imprimerie

Quelques instants après la tuerie de Charlie Hebdo, les tueurs abandonnent leur véhicule. Après les avoir identifiés grâce à des papiers d'identité abandonnés, les forces de l'ordre retrouvent leur trace le lendemain matin lors du braquage d'une station service dans l'Aisne. La traque des terroristes prend fin lorsque ceux-ci se retranchent dans une imprimerie de Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne), prenant en otage deux employés. Après un assaut éclair de moins d'une minute, les forces du GIGN viennent abattent les deux frères. Les deux anciens otages, Michel Catalano et Lilian Lepère témoigneront devant la cour mercredi après-midi. 

En fin de semaine, l'audience abordera le parcours d'Amédy Coulibaly. Elle tentera de déterminer si le preneur d'otages de l'Hyper Cacher de Vincennes est impliqué dans la blessure par balle d'un joggeur à Fontenay-aux-Roses (Hauts-de-Seine). La cour retracera ensuite le parcours sanglant du terroriste, du meurtre de la policière à Montrouge à sa mort dans l'assaut des forces de l'ordre à l'Hyper Cacher.

Toute l'info sur

Le procès hors normes des attentats des 7, 8 et 9 janvier 2015

Suivez le procès des attentats de janvier 2015

Quatorze personnes sont jugées depuis le 2 septembre, soupçonnées de soutien logistique aux trois djihadistes dans le cadre des attentats de janvier 2015. Ces attentats avaient fait 17 morts.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent