Professeure braquée avec une arme factice à Créteil : deux adolescents présentés à un juge

Professeure braquée avec une arme factice à Créteil : deux adolescents présentés à un juge

JUSTICE - Dans l'affaire de la professeure braquée à Créteil, dans le Val-de-Marne, deux autres adolescents ont été présentés à un juge des enfants. Le principal concerné, qui a pointé l'arme factice, à quant à lui était mis en examen le 21 octobre dernier pour "violences aggravées".

Ils avaient assisté à la scène, en pleine classe. Deux adolescents du lycée Edouard-Branly à Créteil, dans le Val-de Marne, ont été interpellés puis présentés à un juge des enfants dans le cadre de l'enquête sur l'enseignante braquée avec une arme factice dans ce lycée mi-octobre, a appris l'AFP ce jeudi 1er novembre auprès du parquet.

Alors qui sont ces deux nouveaux adolescents ainsi concernés par le dossier ? L'un d'entre eux est celui qui avait enregistré et diffusé sur les réseaux sociaux la vidéo, à l'origine de la polémique. Âgé de 17ans, il a été interpellé à son domicile mardi puis présenté à un juge au tribunal de Créteil mercredi. Il a finalement été remis en liberté. Le second adolescent, également déféré, est lui poursuivi pour avoir rediffusé la vidéo. Tous deux ont été placés sous contrôle judiciaire avec l'obligation d'un suivi éducatif. 

Lire aussi

L'élève qui tenait l'arme factice mis en examen le 21 octobre

Dans ce dossier, un troisième adolescent, soupçonné d’avoir interpellé l’enseignante pour qu’elle note "présent" l’élève qui l'avait braquée, avait été interpellé mardi et remis en liberté à l'issue de sa garde à vue. Quant au principal concerné, à savoir l'élève qui avait braqué sa professeure, il a été mis en examen le 21 octobre pour "violences aggravées" et remis en liberté avec des mesures de contraintes provisoires. Il a interdiction d'entrer en contact avec l'enseignante, ne peut plus séjourner dans le Val-de-Marne mais doit poursuivre sa scolarité. Une mesure d'évaluation éducative a été ordonnée. Il sera jugé ultérieurement par le juge des enfants.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : quarantaine obligatoire pour les voyageurs venant du Brésil, d'Argentine, du Chili et d'Afrique du Sud

Un rassemblement devant le ministère de la Santé pour dénoncer les suicides de cinq internes en médecine

L'image de la cérémonie : la reine Elizabeth II se recueille devant le cercueil de son mari Philip

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

Funérailles du prince Philip : William et Harry se sont-ils réconciliés ?

Lire et commenter