Propos sur les Roms : Jean-Marie Le Pen condamné de nouveau à 5000 euros d'amende en appel

Propos sur les Roms : Jean-Marie Le Pen condamné de nouveau à 5000 euros d'amende en appel

SANCTION - Le président d'honneur du Front national Jean-Marie Le Pen, poursuivi pour avoir qualifié la présence de Roms d'"urticante" et d'"odorante" en 2013, a vu sa condamnation à 5000 euros d'amende confirmée en appel ce lundi 27 février.

La cour d'appel d'Aix-en-Provence l'a de nouveau reconnu coupable de provocation à la haine et à la discrimination. En 2013, Jean-Marie Le Pen, venu à Nice soutenir une candidate frontiste pour les municipales, avait déclaré ceci : "Vous avez quelques soucis avec des centaines de Roms qui ont dans la ville une présence urticante et odorante". Avant de prédire une prochaine "invasion" de Roms à Nice : "Ceci n'est qu'une petite partie de l'iceberg. Je vous prédis en 2014 la présence de 50.000 Roms ici. Ils viendront de Bulgarie, de Roumanie, etc."

Pour ces propos, le tribunal correctionnel de Nice avait condamné Jean-Marie Le Pen à 5000 euros d'amende. Le parquet, lui, en avait réclamé 25.000. Après avoir fait appel de la décision, le président d'honneur du Front national Jean-Marie Le Pen a finalement vu sa condamnation à 5000 euros d'amende confirmée ce lundi 27 février.

Lire aussi

En vidéo

90' Enquêtes - Les roms : immersion dans une communauté mal aimée

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte "vent" : 2 départements en vigilance

Le "champignon noir" : que sait-on de cette infection qui touche les yeux de patients guéris du Covid en Inde ?

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Elle a tué son mari qui la tyrannisait : Valérie Bacot témoigne dans "Sept à Huit" avant son procès

Vaccin : le casse-tête de l'exécutif pour écouler les doses d'AstraZeneca

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.