"Qu'on leur fiche la paix", estime le maire du village de Jacqueline Sauvage

"Qu'on leur fiche la paix", estime le maire du village de Jacqueline Sauvage
Justice

PAIX - Au lendemain de la libération de Jacqueline Sauvage, le maire de son village appelle tout le monde à laisser sa famille en paix.

Mercredi 28 décembre, Jacqueline Sauvage a bénéficié d'"une remise gracieuse du reliquat de sa peine d'emprisonnement". Cette grâce a mis fin immédiatement à la détention de la sexagénaire, condamnée à deux reprises à dix ans de prison pour le meurtre aggravé de son mari violent. Jacqueline Sauvage est sortie immédiatement de prison.

Lire aussi

Ce jeudi, le maire de La Selle sur-le-Bied, le village du Loiret de Jacqueline Sauvage, appelle à ce "qu’on leur fiche la paix". Il aimerait "que ses enfants et ses petits-enfants puissent voir leur mère et leur grand-mère, qu’on leur fiche la paix et qu’ils vivent comme ils vivaient avant".

Le maire a rappelé que tout le village "soutenait Madame Sauvage parce que tout le monde connaissait les filles et les petits-enfants". Selon lui, une famille explosée comme celle-là, "ça n’est pas bon".

Lire aussi

Toute l'info sur

Jacqueline Sauvage, symbole des violences conjugales

Depuis sa libération mercredi soir, de nombreuses personnalités politiques et médiatiques se sont exprimées pour saluer la décision de François Hollande de grâcier Jacqueline Sauvage.

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent