Redoine Faïd repéré à Sarcelles : les explosifs dans la voiture étaient factices

FUITE - Les explosifs retrouvés à bord de la voiture dans laquelle Redoine Faïd a été repéré fin juillet à Sarcelles, dans le Val d'Oise, étaient factices, selon des sources proches de l'enquête.

Des explosifs factices. Voilà ce qu'on a finalement retrouvé dans la voiture à bord de laquelle le braqueur évadé Redoine Faïd a été repéré fin juillet à Sarcelles (Val-d'Oise), selon des sources proches de l'enquête. 


Redoine Faïd, braqueur de 46 ans, s'était évadé par hélicoptère d'une prison de Seine-et-Marne le 1er juillet et avait été reconnu le 24 juillet sur des images de vidéosurveillance. A cet instant, il venait alors d'échapper à un contrôle de gendarmerie et d'abandonner dans sa fuite une voiture dans le parking souterrain d'un centre commercial de Sarcelles. Les analyses ADN ont depuis indiqué que le braqueur et son frère aîné Rachid étaient les occupants du véhicule.

Une centaine de policiers sur le coup

Outre les explosifs factices - qui possédaient toutefois des amorces réelles - des fausses plaques d'immatriculation ont été retrouvées à bord de cette voiture. Du matériel nécessaire à la fuite ? C'est ce que l'enquête devra désormais déterminer. 


Redoine Faïd a été condamné en avril à 25 ans de prison pour son rôle d'"organisateur" d'un braquage raté en 2010, qui a coûté la vie à une policière municipale. Depuis son évasion spectaculaire en hélicoptère, une centaine de policiers spécialisés de la police judiciaire traquent ce multirécidiviste, qui s'était déjà échappé de la prison de Lille-Sequedin en 2013 avant d'être repris, six semaines plus tard.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fin de cavale pour Redoine Faïd après une incroyable évasion

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter