REVIVEZ - Procès Jawad Bendaoud : retour sur une journée de coups de sang

REVIVEZ - Procès Jawad Bendaoud : retour sur une journée de coups de sang

JUSTICE - Jawad Bendaoud, 32 ans, est jugé depuis le 21 novembre et jusqu'au 21 décembre par la cour d'appel de Paris pour "recel de terroristes", pour avoir hébergé Chakib Akrouh et Abdelhamid Abaaoud, cerveau présumé des attentats de Paris, après les attaques qui ont fait 130 morts et plus de 400 blessés. Relaxé en première instance, il encourt pour ces faits jusqu'à six ans de prison en état de récidive. Ce vendredi, il est interrogé par l'avocate générale.

Troisième jour d'interrogatoire ce vendredi pour Jawad Bendaoud. Après le président, après les avocats des parties civiles, c'est au tour de l'avocate générale de poser ses questions au prévenu. Comme les conseils de victimes jeudi, la représentante du ministère public va tenter de démontrer que le surnommé "logeur de daech" savait qu'il hébergeait des terroristes et qu'il ne pouvait l'ignorer, ce qu'il jure depuis son interpellation en 2015. 

Toute l'info sur

Les attentats du 13 novembre, trois ans après

Live
Infos précédentes

Sur les nerfs

Mercredi, le président avait fait remarquer au prévenu qu'il avait changé de nombreuses fois de versions sur certains faits au cours de ses déclarations. Jawad Bendaoud s'était emporté. "Je ne suis pas un menteur (...) Vous me lancez des petites piques depuis tout à l'heure. A un moment, ça va péter", avait lâché le prévenu au président. 

Lire aussi

Jeudi, il s'en est pris aux avocats des parties civiles pour les mêmes raisons. "Vous êtes complètement tarté vous" a-t-il dit à Me Chemla. Espérons que l'échange ce vendredi,  avec l'avocate générale, sera plus calme. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 6000 personnes toujours en réanimation

Qui pourra rouvrir en mai ? Les certitudes et les inconnues du calendrier du déconfinement

Deux jeunes retrouvés morts après être partis en randonnée au Piton de la Fournaise

Minute par minute, comment suivre le décollage de Thomas Pesquet à bord de SpaceX

Fin des vacances scolaires : y aura-t-il une tolérance pour les déplacements le week-end des 24 et 25 avril ?

Lire et commenter