Rixe de Sisco : le procès s'ouvrira bien à Bastia

Justice

REJETÉE - Le procès des protagonistes présumés de la rixe de Sisco devrait finalement s'ouvrir ce jeudi après-midi après que le procureur de Bastia a rejeté la demande de dépaysement déposée par les avocats de la famille marocaine. Cette décision est susceptible d'appel.

Le procureur général de Bastia a annoncé jeudi avoir rejeté la demande de dépaysement du procès des protagonistes de la rixe de Sisco. Les avocats de la famille marocaine avaient invoqué  la "sérénité des débats" et la "sûreté des prévenus" pour motiver leur demande. Les avocats d'un des frères ne déposeront pas de recours contre le rejet de leur demande de dépaysement du procès, a-t-on appris jeudi. Le procès s'ouvrira comme prévu ce jeudi à partir de 15h.

Sur l'île, la violente bagarre du 13 août avait échauffé les esprits et notamment entraîné une manifestation tendue dans un quartier populaire de Bastia, le lendemain. Le flou initial autour des circonstances des échauffourées, certains témoins affirmant dans un premier temps que la dispute avait éclaté quand des touristes avaient pris en photo des femmes se baignant en burkini, y avait contribué.

Le parti indépendantiste Corsica Libera - dont le président de l'Assemblée de Corse Jean-Guy Talamoni est un des dirigeants - a appelé à un rassemblement de soutien aux deux villageois ce jeudi à Bastia.

VIDÉO - "Ça n'a pas été des Corses contre des Maghrébins", selon le maire :

VIDÉO - L'avocat d'un des frères marocains dénoncent l'ambiance pesante autour du procès

En vidéo

Sisco : l'avocat d'un des frères marocains dénonce l'insécurité lors du procès

Lire aussi

    VIDÉO - À Sisco, l'ambiance est pesante

    En vidéo

    À Sisco, l’ambiance est pesante

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter