Strasbourg : deux surveillants de prison blessés à l'arme blanche par un détenu

Strasbourg : deux surveillants de prison blessés à l'arme blanche par un détenu

AGRESSIONS - Deux surveillants de la prison de Strasbourg ont été agressés ce jeudi 25 octobre. Tous deux ont été blessés à l'arme blanche par un détenu connu des services psychiatriques de l'établissement.

Ce jeudi 25 octobre, deux surveillants de la maison d'arrêt de Strasbourg, ont été agressés. L'affaire s'est déroulée vers 13h15, alors qu'une surveillante se rendait dans la cellule du détenu, pour l'amener à son parloir. Un autre détenu, lui saute dessus, la bouscule, et la retient à la gorge, avec une arme blanche. 

Le collègue de la surveillante déclenche alors l'alarme et tente de calmer l'individu. Avec l'aide de ses collègues venus en renfort, il parvient à libérer la surveillante. Les deux agents pénitentiaires ont été pris en charge par l'hôpital et en sont ressortis dans l'après-midi. Selon une source syndicale, le détenu était connu des services psychiatriques de l'établissement. 

Lire aussi

Selon les chiffres transmis le ministère de la Justice, en octobre 2018, la maison la maison d'arrêt de Strasbourg compte 690 détenus pour 445 places, soit un taux d'occupation de 155 %. Elle accueille les détenus en préventive et ceux condamnés à des peines inférieures à deux ans.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : la circulation du virus accélère, confirme Santé Publique France

États-Unis : une patronne offre 10.000 dollars et deux billets d'avion en 1ère classe à tous ses salariés

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : les électeurs de gauche tentés par un "vote utile" pour Emmanuel Macron, selon une étude

Royaume-Uni : le Brexit plus néfaste pour l'économie que la crise du Covid

Covid-19 : les contaminations en forte hausse mais pas les hospitalisations, que nous apprend le cas du Royaume-Uni ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.