Tariq Ramadan visé par une plainte pour viol : le parquet de Paris se saisit du dossier

Tariq Ramadan visé par une plainte pour viol : le parquet de Paris se saisit du dossier
Justice

DÉNONCIATION - Une enquête a été ouverte à Paris visant l’islamologue suisse Tariq Ramadan suite à un dépôt de plainte, notamment pour viol. Celui-ci conteste les accusations et a également déposé plainte.

C’est désormais à la justice d’établir la vérité autour des accusations visant Tariq Ramadan. Le théologien et islamologue suisse est visé par une plainte pour "viol, agression sexuelle, violences et menaces de mort" de la part d’Henda Ayari, ancienne salafiste devenue militante féministe. Une enquête a été ouverte à Paris, a révélé l’AFP d’après une source judiciaire.

En pleine explosion des dénonciations d’agressions sexuelles sur les réseaux sociaux, Henda Ayari avait révélé vendredi sur sa page Facebook que l’homme qu’elle accusait pour ces faits dans un livre paru en 2016 était bien l’islamologue suisse. Henda Ayari explique n’avoir pas voulu révéler la vraie identité de son agresseur plus tôt en raison de "menaces de sa part". Elle l’avait alors nommé Zoubeyr dans son livre.

Face à ces accusations, Tariq Ramadan a indiqué via son avocat avoir déposé plainte lundi pour "dénonciation calomnieuse" contre la militante. Il a opposé "un démenti formel à ces allégations".

L’AFP indique que le parquet de Rouen, où la plainte a été initialement déposée, "s’est dessaisi au profit du parquet de Paris", lieu où auraient eu lieu les faits dénoncés. Dans le même temps, il a été demandé à la police judiciaire de Rouen d’entendre la plaignante. De leur côté, les avocats de Henda Ayari ont annoncé qu'ils tiendraient une conférence de presse jeudi 26 octobre en début d'après-midi.

Lire aussi

Toute l'info sur

#BalanceTonPorc, le hashtag qui réveille les consciences contre le harcèlement

Petit-fils du fondateur de la confrérie égyptienne islamiste des Frères musulmans, Tariq Ramadan est très contesté dans les milieux laïques, qui voient en lui le tenant d’un islam politique. Agé de 55 ans, il est professeur d’études islamiques contemporaines à l’université d’Oxford.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent