Téléchargement illégal : fermeture du site T411, six interpellations en France et en Suède

Téléchargement illégal : fermeture du site T411, six interpellations en France et en Suède

COUP DE FILET - Le parquet de Rennes a annoncé l'arrestation de six personnes en France et en Suède dans le cadre de l'enquête sur le site internet de téléchargement illégal T411.

C'est un coup de filet mené conjointement par les policiers suédois et les gendarmes français. Six personnes ont été interpellées en France et en Suède lundi dans le cadre d’une enquête sur le site internet de téléchargement illégal T411, un annuaire de liens "torrent" parmi les plus populaires en France. Deux d’entre elles, arrêtées à Stockholm, sont notamment soupçonnées d’être les administrateurs du site, indique ce mardi le procureur de la République de Rennes, Nicolas Jacquet, dans un communiqué de presse. 

Le parquet de la Juridiction Inter-régionale Spécialisée de Rennes (JIRS) avait ouvert en 2014 une information judiciaire pour "contrefaçon", "association de malfaiteurs" et "blanchiment" visant le site T411, qui aurait mis à disposition de sa communauté "près de 700.000 liens torrent vers des copies illégales de films, séries et albums audio". La SACEM (Société des Auteurs, Compositeur et Editeurs de Musique) et plusieurs membres de l’ALPA (Association de Lutte contre la Piraterie Audiovisuelle) avaient déposé plainte. Les investigations avaient alors été confiées au "groupe cyber" de la section de recherches de Rennes. 

Lire aussi

Plusieurs millions de bénéfices

Le site T411, qui est depuis dimanche fermé, permettait à ses membres d'échanger des centaines de milliers de jeux, films et musiques sans qu'il ait besoin d'héberger lui-même ces fichiers. Selon le parquet, les œuvres protégées par des droits d’auteur mises illégalement à disposition auraient permis aux administrateurs de T411 de générer un bénéfice colossal de plusieurs millions d’euros via des recettes publicitaires. "Les personnes interpellées sont actuellement interrogées par les enquêteurs, précise le procureur. Dans le cadre de cette opération judiciaire, de nombreux matériels informatiques devaient être saisis pour exploitation, ainsi que des biens mobiliers et immobiliers produits des infractions commises". 

En vidéo

Archive 2016 - Le site "Zone Téléchargement" fermé par la gendarmerie

Selon le procureur de Stockholm, Henrik Rasmusson, interrogé par l’AFP, "le site était hébergé sur des serveurs en Suède et administré par l'un ou les deux suspects" arrêtés lundi. L'enquête étant principalement conduite en France, les deux suspects pourraient être prochainement extradés.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un premier cas du variant Omicron détecté aux États-Unis

Présidentielle 2022 : les équipes d'Eric Zemmour partent à la chasse aux parrainages

EN DIRECT - Présidentielle : "Eric Zemmour a créé sa campagne sur des propos chocs et il se plaint aujourd'hui"

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Variant Omicron : le PDG de Moderna juge prématuré de se prononcer sur l'efficacité de la 3e dose

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.