Tentative d'intrusion à la tour Eiffel : garde à vue levée pour le suspect, renvoyé en hôpital psychiatrique

Tentative d'intrusion à la tour Eiffel : garde à vue levée pour le suspect, renvoyé en hôpital psychiatrique
Justice

TENTATIVE D’AGRESSION - La garde à vue du jeune homme qui a brandi un couteau samedi soir à la Tour Eiffel a été levée. Le suspect a été réadmis en hospitalisation d'office.

L'homme au couteau qui a tenté de forcer un des contrôles de sécurité de la tour Eiffel a été renvoyé en hôpital psychiatrique, sa garde à vue ayant été levée ce mardi matin, indique le parquet de Paris. Un expert psychiatre a en effet conlu à l'abolition du discernement. Cet individu, au profil instable, avait par le passé été condamné pour apologie du terrorisme.

Vers 23h30 samedi, l'homme de 19 ans a tenté de forcer des contrôles de sécurité en criant "Allah Akbar" et avait été interpellé, sans opposer de résistance. Il s'est rendu à la tour Eiffel alors qu'il était en permission. Souffrant de troubles psychiatriques depuis 2013, il était hospitalisé d'office dans le Val-d'Oise. La piste d'un acte terroriste avait d'abord été écartée. Dans un second temps, le parquet anti-terroriste de Paris s'était ensuite saisi de l'affaire.

Nouvelle expertise à venir

En parallèle, le parquet de Paris a ouvert mardi une information judiciaire pour "tentatives d'assassinats sur personne dépositaire de l'autorité publique en lien avec une entreprise terroriste" et 'association de malfaiteurs terroristes criminelle". Il s'agit à présent d'attendre qu'une nouvelle expertise soit ordonnée, afin de confirmer la première analyse. 

Sur le même sujet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent