Un détenu introduit une piscine gonflable dans sa cellule (et écope de trois mois de prison ferme en sus)

Un détenu introduit une piscine gonflable dans sa cellule (et écope de trois mois de prison ferme en sus)

INSOLITE - Un détenu de 28 ans a expliqué avoir introduit une piscine gonflable dans sa cellule "pour se rafraîchir" en raison des températures trop élevées. Un argument qui n'a pas suffi pour inciter à la mansuétude : il a été condamné à trois mois de prison ferme.

Le tribunal correctionnel de Saint-Etienne ne s’attendait pas à patauger en plein Kafka. "Comment fait-on pour faire entrer cette piscine, même dégonflée, dans une prison ?" C'est la question posée par un assesseur du tribunal à Nicolas, 28 ans, détenu pendant quatre années de la maison d'arrêt de la Talaudière (Loire). Une interrogation, résumant l'absurdité de la situation, à laquelle l'homme n'a fourni aucune réponse satisfaisante. 

Selon un article du Progrès, l'homme de 28 ans s'est défendu avec des arguments sommaires : "Ce n’est pas une grande piscine, juste un petit modèle pour bébé." La nécessité impérieuse de se rafraîchir était manifestement la préoccupation première de l'homme, aujourd’hui domicilié à Annonay (Ardèche) et dont le secret a été révélé non pas lors d’une fouille, mais par l'intermédiaire d'une vidéo... mise par ses soins sur Périscope.

Lire aussi

"Quand on ne travaille pas en prison, on a seulement droit à trois douches par semaine", avait-il plaidé à la barre du tribunal correctionnel de Saint-Etienne. Cela n'a pas suffi pour inciter à la mansuétude... Egalement pourvu, selon nos confrères de 20 Minutes d'un adaptateur wifi, d'un smartphone récent et de quatre grammes de cannabis, l'homme a été condamné à trois mois de prison ferme.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 60.000 nouveaux cas en 24 heures, record de la 5e vague

Si je ne fais pas ma 3e dose à temps, faut-il que je me refasse intégralement vacciné ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : "Le temps joue contre nous", prévient le chef des pompiers du Var

Un Allemand tue sa famille avant de se suicider par peur d'être emprisonné après un pass sanitaire falsifié

VIDÉO - "Plus jamais ça" : l'émotion des parents de l'adolescente électrocutée dans son bain par son téléphone

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.