Un hooligan russe suspecté d’avoir tabassé à mort un supporter anglais mis en examen à Marseille

DirectLCI
JUSTICE - Près de deux ans après l'Euro 2016, la justice a rattrapé l'un des agresseurs présumés d'un supporter anglais, tabassé et laissé pour mort dans la cité phocéenne : un hooligan russe de 31 ans a été placé en détention provisoire à Marseille.

"On ne pouvait même plus circuler. Ils se battaient de partout, ils détruisaient tout. C’était une vraie guerre civile." À Marseille, tout le monde se souvient encore avec émotion des terribles échauffourées qui avait opposé hooligans russes et anglais, en marge d’un match entre les deux équipes, au mois de juin 2016 durant l’Euro de foot organisé en France. Lundi, un des fauteurs de troubles a été déféré devant un juge d’instruction marseillais, avant d’être mis en examen, dans la soirée, pour "violences avec armes, en réunion, ayant entraîné une infirmité permanente".

Son arrestation, le 20 février dernier à Cologne, par la police allemande est le fruit d’une longue traque, conjointement menée par des enquêteurs français et anglais. Connu dans le milieu du hooliganisme russe, ce supporter du Spartak Moscou, âgé de 31 ans, est suspecté d’avoir passé à tabac Andrew Barche, un supporter anglais de 51 ans longtemps laissé pour mort avant d’être ranimé par un CRS, sur le cours d’Étienne d’Orves. Des images montreraient l’individu en train de rouer de coups le Britannique avec une chaise. Trente-cinq blessés, en tout, avaient été déplorés. Quasiment tous anglais.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter