Un prêtre de la Fraternité Saint-Pie X mis en examen pour viols sur mineurs en Vendée

Un prêtre de la Fraternité Saint-Pie X mis en examen pour viols sur mineurs en Vendée

CONDAMNATION - Le parquet de La Roche-sur-Yon a annoncé jeudi la mise en examen et le placement en détention provisoire d'un prêtre de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X pour viols et agressions sexuelles sur dix-neuf victimes en Vendée et Charente-Maritime.

Un prêtre de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X a été mis en examen pour viols et agressions sexuelles en Vendée et Charente-Maritime, a appris l'AFP jeudi auprès du parquet de La Roche-sur-Yon. Le parquet indique que les faits sur lesquels la justice va poursuivre ses investigations ont été commis "entre le 1er janvier 2006 et le 31 mai 2020 en Vendée et en Charente-Maritime au préjudice de dix-neuf victimes identifiées à ce jour".

Le suspect a été "mis en examen par le magistrat instructeur" et "placé en détention provisoire" mercredi, ajoute le parquet, qui précise que le suspect avait été placé en garde à vue lundi après deux plaintes déposées en juillet. Dans son communiqué, le parquet indique qu'une information judiciaire a été ouverte mercredi pour "viols par personne ayant autorité, viols sur mineurs de moins de quinze ans et agressions sexuelles sur mineurs de moins de quinze ans et de plus de quinze ans par personne ayant autorité et corruption de mineurs".

Lire aussi

L'homme mis en examen est un "ecclésiastique âgé de 53 ans, prêtre auprès de la fraternité sacerdotale Saint Pie X affecté d'août 2010 à juillet 2020 au prieuré Notre Dame du Rosaire à Saint Germain de Prinçay", une commune rurale située à une quarantaine de kilomètres de La Roche-sur-Yon.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages : 9 départements maintenus en vigilance orange

Régionales : Marine Le Pen dénonce un "désastre civique" et appelle ses électeurs à "déconfiner leurs idées"

Résultats des élections : région par région, la carte de France du 1er tour

EN DIRECT - Régionales : Darmanin dénonce "des dysfonctionnements inacceptables" dans l'organisation du 1er tour

Auto-tests sur les plages, traçage "à la japonaise" : ce qui va changer cet été dans la traque du Covid-19

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.