Vers un durcissement des conditions de détention des prisonniers radicalisés

Vers un durcissement des conditions de détention des prisonniers radicalisés

JUSTICE - Le garde des Sceaux Jean-Jacques Urvoas a annoncé ce samedi plusieurs mesures afin de durcir les conditions de détention de certaines personnes radicalisées.

Une semaine après l'agression de deux surveillants de prison à Osny, près de Paris, le garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas a montré sa volonté de durcir "immédiatement" les conditions de détention des détenus radicalisés. 

Il souhaite notamment qu'ils changent "plus fréquemment" de cellule en organisant des rotations "systématiques" et en multipliant les fouilles.

"Les effets personnels des détenus seront limités au sein des cellules", a-t-il ajouté. L'objectif est de limiter au maximum "les caches potentielles". Les achats pour améliorer la vie quotidienne en prison seront également réduits, et leur accès à des publications extérieures sera davantage "contrôlé".

Une application dès cette semaine

Toutes ces modifications se feront dans les unités de prévention de la radicalisation à Lille-Annœullin (Nord), Fleury-Mérogis (Essonne), Fresnes (Val-de-Marne) et Osny (Val-d'Oise), qui sont actuellement en expérimentation.  Selon le garde des Sceaux, ces nouvelles mesures devraient entrer en application dès cette semaine. 

A l'heure actuelle, 1400 détenus sont considérés comme radicaux dans les prisons françaises dont 325 sont "incarcérés pour une incrimination terroriste".

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    Le permis à points est-il sans effet sur la mortalité routière ?

    CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

    Texas : trois enfants abandonnés dans une "maison de l'horreur" avec le cadavre de leur frère

    Ces propositions qu'Eric Zemmour emprunte au programme 2017 de François Fillon

    Femme de ménage, j’ai plusieurs employeurs, lequel va me verser la prime de 100 euros ? Le 20H vous répond

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.