VIDÉO - Éric Dupond-Moretti invite Jean-Luc Mélenchon à "se prendre une bonne petite camomille" avant son procès

Justice

Toute L'info sur

Des perquisitions visant La France insoumise virent à la polémique politique

JOUTE VERBALE – Jean-Luc Mélenchon est convoqué avec cinq de ses proches, les 19 et 20 septembre à Bobigny, pour répondre des incidents ayant émaillé la perquisition au siège de LFI en octobre 2018. Face à lui, Éric Dupond-Moretti défendra les policiers bousculés. Jeudi soir, l’avocat a vivement répondu au chef de file de LFI, qui parle d’un "procès politique".

"Je sais qu'il s'agit de me condamner, nous sommes convoqués à une condamnation publique ! Mme Belloubet (la ministre de la Justice) a décidé d'organiser un spectacle. Il lui en cuira politiquement." C’est peu dire que, jeudi, à la maison de l'Amérique latine de Paris, Jean-Luc Mélenchon a rué dans les brancards quand il s’est agi d’évoquer son procès à venir, les 19 et 20 septembre à Bobigny, pour répondre des accrochages avec des policiers lors des perquisitions très mouvementée l’an dernier au siège de la France insoumise (LFI) et au domicile de son chef de file. L’avocat Éric Dupond-Moretti y défendra, lui, les policiers bousculés. Jeudi soir sur RTL, il a tenu à répondre à Jean-Luc Mélenchon.

Lire aussi

"Ces trois policiers, ce sont trois travailleurs qui ont le droit à la protection juridique lorsqu'ils sont outragés, insultés, frappés, ça existe depuis toujours", a-t-il notamment déclaré. Avant de se permettre de donner un petit "conseil" au leader de LFI, tout en ironie mordante : "Je pense franchement qu'il faut qu'il aille dormir tôt, se prendre une bonne petite camomille et qu'il se calme avant son procès de la semaine prochaine." Voilà qui nous promet déjà une belle joute verbale lors de l'audience.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter