Mort d'Élisa Pilarski dans l'Aisne : Curtis, présumé coupable

Mort d'Élisa Pilarski dans l'Aisne : Curtis, présumé coupable

FAIT DIVERS – Selon les expertises, c'est le chien Curtis qui aurait tué Élisa Pilarski en novembre 2019, il y a quasiment un an. Le compagnon de la victime est désormais suspecté d'avoir menti pour protéger son animal.

Élisa Pilarski, 29 ans, a été tuée le 16 novembre 2019, dans une forêt de l'Aisne. Cette semaine, des expertises judiciaires accablantes désignent un suspect numéro un, Curtis, ce staff âgé de trois ans, enfermé dans un chenil depuis la mort d'Élisa. Elles contredisent la version du maitre Christophe Ellul, qui est aussi le compagnon de la jeune femme et celui qui a découvert son corps.

Les premières analyses désignent un animal présumé dangereux par sa nature et son dressage. Curtis a été introduit illégalement en France. Que risque Christophe Ellul, son propriétaire et par ailleurs compagnon de la victime, dont l'attitude trouble les enquêteurs ? Aujourd'hui, la mère d'Élisa, Nathalie, et son oncle Vincent, appellent au calme. Ils souhaitent avant tout faire leur deuil, et qu'elle puisse enfin reposer en paix.

Cet extrait vidéo est issu du replay de Sept à Huit life, émission d’information et de reportages hebdomadaire diffusée sur TF1 et présentée par Harry Roselmack. 7 à 8 propose 3 à 4 reportages sur l’actualité du moment : politique, faits divers, société ou encore évènements internationaux.

Toute l'info sur

Sept à Huit Life

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 9000 contaminations ces dernières 24 heures

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

"Koh-Lanta" : avant la finale, qui remporte le match des réseaux sociaux ?

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

"Cessons de dire des bêtises" : taxé de racisme après sa parodie d’Aya Nakamura, Omar Sy se défend

Lire et commenter