VIDÉO - "On n’a jamais touché un sou" : mis en examen pour escroquerie, les frères Bogdanoff se défendent sur LCI

DirectLCI
INTERVIEW - Poursuivis pour "escroquerie sur personne vulnérable" et "tentative d’escroquerie", les frères Bogdanoff nient tout en bloc. "Ce n’est pas la réalité", ont-ils expliqué samedi soir sur LCI.

Mis en examen dans la soirée du jeudi 21 juin pour "escroquerie sur personne vulnérable" et "tentative d’escroquerie", Igor et Grichka Bogdanoff ont tout démenti, samedi 23 juin sur LCI.  


Réfutant que l'affaire porte sur une somme d’un million d’euros, comme ce qui a circulé ces derniers jours, ils ont expliqué être soupçonnés d’avoir touché deux fois 125.000 euros d’un homme avec qui ils collaboraient pour la renaissance de Temps X, leur émission phare des années 70, sur Internet, via un partenariat avec Google. 

Selon eux, ces sommes correspondent à deux "chèques de caution" signés par leur associé – qu’ils appellent "Cyril"– en échange de leur abandon d’une part importante des droits de ce nouveau Temps X. "Ces chèques n'ont pas été encaissés", assurent-ils.


Par la suite, après ce deal, "Cyril" aurait fait l’objet, toujours selon les frères jumeaux, d’une procédure de mise sous curatelle lancée par son ex-femme dans le but de protéger son patrimoine. Cette procédure serait toujours en cours, affirment-ils. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter