Vie privée : quelles sont les limites ?

Vie privée : quelles sont les limites ?
Justice

QUELS SONT VOS DROITS ? - L'affaire Benjamin Griveaux entre dans ce que le droit français appelle la vengeance pornographique. Un délit qui s'inscrit dans le droit à la vie privée avec des peines maximales de deux ans de prison et 60 000 euros d'amende.

Toute l'info sur

La Matinale du week-end

Le droit à la vie privée est le fait d'avoir une vie intime notamment une vie familiale, une situation financière, une vie sexuelle, un souvenir personnel, et même une conviction politique et religieuse entre autres. Personne ne peut divulguer un élément de cette vie privée sans accord de l'individu, et ce, sur quelque support que ce soit. Dans le cas contraire, il s'agit d'une atteinte à la vie privée. Avec l'amplification des réseaux sociaux, la loi s'y afférent s'est vue ajouter l'idée de la vengeance pornographique. Les sanctions, elles, sont d'ordre civil et pénal. Mais y a-t-il des exceptions ?

Ce dimanche 16 février 2020, Maître Jonathan Elkaim, dans la chronique "Quels sont vos droits ?", nous parle de la vengeance pornographique et des peines encourues si l'on porte atteinte à la vie privée. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 16/02/2020 présentée par Anne-Chloé Bottet sur LCI.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le patronat accède à certaines demandes des syndicats sur le télétravail

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

Vers la fin de l’attestation de déplacement pour Noël ?

"L’eau ça mouille… " : quand Monoprix ridiculise les restrictions dans les rayons

Infox : non, la réforme des retraites n'a pas été adoptée !

Lire et commenter