Yvelines : une mère soupçonnée d'avoir étouffé l'un de ses jumeaux à la maternité

Yvelines : une mère soupçonnée d'avoir étouffé l'un de ses jumeaux à la maternité

FAIT-DIVERS - Accusée d'infanticide, une femme de 26 ans a été mise en examen ce jeudi à Versailles. Les faits qui lui sont reprochés remontent au mois d'août, lorsque quinze jours après la naissance des deux nourrissons, un garçon et une fille, cette dernière avait été retrouvée sans vie par le personnel hospitalier.

L'hypothèse d'une mort subite du nourrisson avait alors été retenue, le bébé étant mort, selon le légiste, d'un étouffement accidentel. Huit mois après avoir donné naissance à des jumeaux, une mère de 26 ans a été  été mise en examen ce jeudi à Versailles, soupçonnée d'avoir tué l'un deux. Les faits qui lui sont reprochés remontent au 4 août 2018, lorsque quinze jours après la naissance des deux nourrissons, un garçon et une fille, à l'hôpital André-Mignot du Chesnay-Rocquencourt dans les Yvelines, cette dernière avait été retrouvée sans vie par le personnel de la maternité. 

En décembre dernier, la mère de la jeune femme s'est rendue au commissariat du XIIe arrondissement de Paris avec une lettre écrite par sa fille dans laquelle celle-ci avouait l'infanticide, disant avoir craint après la naissance des jumeaux la réaction du père qu'elle savait violent et qui ne désirait plus avoir d'enfants. Celui-ci, venu à la maternité, s'était en effet violemment emporté en voyant les nourrissons, affirme-t-elle. La mère aurait alors pris la décision d'en étouffer un, expliquait-elle.

Lire aussi

Les enquêteurs avaient alors repris le dossier et retrouvé trace de la mère dans un foyer pour femmes battues à Paris. Le père, qui conteste la paternité des jumeaux et a été condamné pour violences conjugales, est en effet sous le coup d'une interdiction d'entrer en contact avec la jeune femme pendant quatre ans. 

Le petit garçon a, lui, été placé à sa sortie de l'hôpital, comme ses trois frères et sœurs avant lui, la mère souffrant d'importants problèmes psychologiques. 

En vidéo

Haut-Rhin : une mère infanticide confondue 14 ans après les faits (Vidéo d'archives)

La Brigade de protection des mineurs de Paris est en charge de l'affaire.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

VIDÉO - Indonésie : l'éruption du volcan Semeru fait fuir des milliers d'habitants de Java paniqués

Saône-et-Loire : une adolescente meurt électrocutée avec le chargeur de son téléphone portable

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.