Médiation. Allocation chômage contre évasion fiscale

Médiation. Allocation chômage contre évasion fiscale

DirectLCI
Le contrôle des chômeurs organisé par Pôle emploi et l’absence des « Paradise Papers » Un téléspectateur nous écrit : "Dans votre JT, la chasse aux chômeurs fraudeurs a effacé l'affaire des "Paradise Papers". Est-ce volontaire ou ""contraint""...? Respects citoyens !" LIRE LA RÉPONSE :

Les JT n’apprécient guère pas les feuilletons, les rebondissements si rebondissements il y a dans un épineux dossier sont détaillés, en temps et en heure, comme il se doit dans nos éditions et débats. Les évènements du jour restent prioritaires dans notre journal, ceux de la veille ne donnent lieu souvent qu’à des répétitions, les mêmes informations diffusées en boucle ont tendance à perdre très vite de leur intérêt et, par conséquent, s’effacent  sans peine devant une nouvelle actualité. Les révélations des "Paradise Papers" ont occasionné plusieurs sujets dans lesquels les montages financiers complexes furent expliqués et les noms des bénéficiaires cités. Cette affaire fiscale n’étant, sans doute, pas close, d’autres chapitres suivront. Les tricheurs ne sont toujours ceux que la rumeur désigne. Le contrôle des chômeurs visant à démasquer les fraudeurs a démontré que 90% des inscrits recherchaient activement un travail. Sur 1000 personnes contrôlées, 56 seulement furent radiées des listes. Le résultat de cette enquête organisée par Pôle emploi méritait de figurer dans notre JT, en détailler les points forts ne nous a pas obligés à mettre à la porte les autres faits marquants du jour.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter