Médiation. Après les coups de couteau

Médiation. Après les coups de couteau

DirectLCI
Attaque au couteau revendiquée par le groupe Etat islamique, un Français d’origine tchétchène a blessé plusieurs personnes et tué un passant samedi soir à Paris. Un téléspectateur nous écrit : "Je trouve inadmissible et scandaleux de diffuser l’image du corps du jeune homme décédé dans l’attaque au couteau à Paris, c’est un manque de respect vis à vis de la victime et de sa famille. C’est malsain et égueulasse de montrer ces images." LIRE LA RÉPONSE :

Les attaques terroristes dont nous devons parler à une heure grande écoute sont en règle générale nettoyées de leurs scènes macabres. Nous avons diffusé cette vidéo car elle racontait les minutes qui ont suivi la tuerie, elle était par conséquent riche en informations. Elle nous apprend que le jeune homme décédé n’était pas seul, près de lui un témoin appelait les secours arrivés très vite sur les lieux mais malheureusement trop tard pour ce jeune homme. Ces images montrent également la panique, la peur de certains riverains qui s’enfuyaient en courant tentant de se réfugier n’importe où. Cette vidéo était floue, le visage de la victime n’y était pas identifiable et son sang n’y était pas visible. Nous avions à notre disposition d’autres images de meilleure qualité mais plus insoutenables, plus terribles et par respect pour les victimes et leurs proches nous ne les avons pas utilisées. Il est difficile de relater dans un journal télévisé des actes barbares sans heurter les âmes sensibles mais nous connaissons la limite de l’acceptable...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter