Médiation. Attentat contre attentat

DirectLCI
Les attentats de Londres, Bruxelles, Berlin, et maintenant Stockholm ont toujours fait la une de vos journaux. A chaque fois vous y consacrez du temps durant plusieurs jours, alors que l'attentat de St Pétersbourg (à moins de 870 km de Stockholm..) n'a fait l'objet que de quelques malheureuses minutes en tout et pour tout.. Pourquoi ce traitement inégal ? LIRE LA SUITE...

Le jour et le lendemain de l’attentat dans le métro de Saint Pétersbourg nos JT ont débuté en relatant ce carnage. Très vite la piste d’un kamikaze kirghiz est privilégiée par les autorités russes, cette ancienne république est connue pour avoir fourni d’importants contingents à l’Etat islamique en Syrie et en Irak mais aucune revendication n’atteste le nom de l’organisation terroriste. Nous avons à plusieurs reprises montré dans nos journaux, des images de recueillement, des larmes, du sang…Mais l’horreur de ces drames sans fin a plusieurs signatures, elle se pose sur notre sol et gravite au-delà de nos frontières. En Egypte, dernièrement  cette guerre qui ne dit pas son nom a fait 45 morts dans deux églises coptes. Mardi à Dortmund, le drame a été évité. Attentats et tentatives d’attentat sont malheureusement devenus une chronique macabre qui endeuille notre actualité, bien trop souvent. Cette chronique n’a pas de nationalité.

Sur le même sujet

Lire et commenter