Médiation. Certains sont, déjà, chez eux

Médiation. Certains sont, déjà, chez eux

"Trop de reportages sont diffusés pour nous faire admettre les ""migrants"". Nous avons l'impression d'une propagande pro migrants et réfugies et cela nous est insupportable, je pense que nous sommes nombreux dans ce cas. C'est saoulant ! LIRE LA SUITE...

C’est une actualité pesante, sensible et difficile à regarder en face, une actualité dont les médias s’emparent en la détaillant chapitre après chapitre, une actualité que commentent, sans réserve, les politiques. Mais ce feuilleton qui semble vous agacer reste une actualité et nos JT s’intéressent à l’actualité. Il y a, bien évidemment, d'autres informations qui méritent notre attention mais l'arrivée à nos portes ou sur notre sol de familles qui ont fui la guerre, l'horreur, les massacres ne se solutionne pas en un jour. En Europe, les capacités d'accueil ne sont plus aptes à répondre aux besoins et l 'espace Schengen se ferme. La situation est pire pour les pays frontaliers de la Syrie qui assument, tant bien que mal, cet exode massif. Des refugiés, nous devons encore et toujours en parler dans nos JT, la politique de l'autruche ne figure pas dans notre cahier des charges. Je vous rappelle, qu’un migrant n’est ni un réfugié, ni un demandeur d’asile. Un migrant n’a pas de statut juridique et cherche une terre d’accueil, un demandeur d’asile est en attente de régularisation et un réfugié est chez lui dans le pays qui a accepté sa demande conformément au droit international, certains sont, par conséquent, désormais chez eux… en France. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination des enfants au menu du Conseil de défense lundi

Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

VIDÉO - Indonésie : l'éruption du volcan Semeru fait au moins 13 morts, des milliers d'habitants ont fui Java

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

VIDÉO - Baisse surprise du prix des carburants : est-ce vraiment une bonne nouvelle ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.