Médiation. Conformément à la loi...

Le port du voile. Une mère voilée accompagnant son fils à une séance d’un conseil général est prise à partie. Deux autres femmes voilées en compagnie d’élèves n'ont pas pu se rendre dans une caserne de pompiers. Le port du voile fait son retour dans les médias et dans nos 20H, une actualité qui déplaît à certains. Exemple : "Je ne suis pas la seule dans ce pays à en avoir plus qu'assez de votre couverture médiatique sur cette affaire de voile montée en épingle, le conseil général et maintenant "la détresse" d'une femme dont la venue dans une caserne de pompiers a été interdite à cause d'une nouvelle "affaire" de voile. !! Je trouve consternant que vous et certaines chaînes parlent en boucle de ces histoires. Il n'y a pas de sujets plus importants ? LIRE LA RÉPONSE :

Nous ne choisissons pas les actualités du jour, elles s’imposent à nous bon gré mal gré. Il n’est pas dans nos habitudes de les occulter. L’information appartient à tout le monde, notre rôle est de la relayer en la contextualisant sans mettre à mal notre neutralité. Cette "affaire de voile" a ainsi débarqué dans nos journaux mais outre le récit des faits, nous n’avons pas omis de rappeler à nos téléspectateurs la réglementation actuelle qui l’encadre. Notre fonction est d’informer et non d’alimenter une polémique. Le port du voile est autorisé ou interdit par la loi. Le texte modifié en 2004 prévoit tous les cas de figure et... nous les avons précisés dans nos JT. Rassurez-vous, nous n’avons pas l’intention de feuilletonner sur ce thème, nous estimons en avoir fait le tour car il y a, effectivement, bien d’autres événements plus importants qui nécessitent notre attention.

Sur le même sujet

Lire et commenter