Médiation. Des jugements contradictoires

-Première remarque : J'aimerai savoir combien Emmanuel Macron, vous a promis pour lui faire une telle pub, vous le mettez déjà Président alors qu'il n'y pas eu de 2e tour. -Deuxième remarque : Une fois de plus Marine Le Pen trône dans votre journal. S'est-il passé un seul jour pendant cette campagne sans que vous ne parliez d'elle ? Réponse :

La France est divisée et nos téléspectateurs n’échappent pas à la tendance du moment. Si le clivage droite/gauche n’a plus sa place dans le débat actuel, les partisans des deux finalistes s’opposent sur bien secteurs clés. La vision que ces deux camps ont de nos émissions et nos JT s’avère antinomique. Cette différence de point de vue atteste notre impartialité. J’ai publié deux remarques émanant de deux téléspectateurs qui démontrent, si besoin est, notre neutralité en cette période électorale où le silence des isoloirs n’a pas encore choisi le gagnant.  

Lire et commenter