Médiation. Des plus et des moins au baromètre du pouvoir

Médiation. Des plus et des moins au baromètre du pouvoir

DirectLCI
La cote de popularité d’Emmanuel Macron et d’Edouard Philippe chute selon certains instituts de sondage. Un téléspectateur nous écrit : "Vos journaux sont lisses et ne parlent pas de tout. Par exemple, avec les autres présidents, il n’y avait pas un jour ne se passait, sans que vous notiez la dégringolade dans les sondages de N.Sarkozy ou de F.Hollande ...Aujourd'hui E. Macron perd des points dans les sondages mais pas un commentaire sur cette pente savonneuse dans vos journaux..." LIRE LA RÉPONSE :

Plusieurs instituts de sondage scrutent l’évolution de notre société et établissent des indices de satisfaction, les résultats de leurs études varient et dépendent du jour où elles ont été effectuées. LCI, comme l’ensemble des chaînes d’information, les communique en citant l’agence qui les a réalisées. Les conclusions de ces enquêtes n’étant pas inscrites dans le marbre, les tendances se modifient et parfois, le nom du gagnant change. Fort de ce constat, les deux journaux quotidiens de TF1 boudent, depuis plus de 20 ans, les sondages politiques, leur vérité étant bien fragile. Notre public se pose des questions et attend des réponses. Le rôle du journaliste, le nôtre donc, est de l’informer et de l’éclairer, autant que faire se peut, dans son analyse des faits marquants du jour sans étouffer son esprit critique. 

Sur le même sujet

Lire et commenter