Médiation. Du jaune rien que du jaune

Médiation. Du jaune rien que du jaune

Mouvement des "Gilets Jaunes". La "majorité silencieuse" nous interpelle : "Depuis 2 jours nous sommes abreuvés de reportages sur les Gilets jaunes. Que l'on en parle, c'est normal. Que l'on fasse, à chaque journal, 13h et 20h, des reportages qui durent 20 ou 25 minutes, non ! Je suis étonnée que vous fassiez une publicité sans retenue aux Gilets jaunes. A aucun moment vous interrogez des personnes contre ce mouvement." LIRE LA RÉPONSE :

Il nous faut regarder le monde qui nous entoure et ces derniers jours ce sont les "Gilets jaunes" qui ont coloré nos journaux. Leurs revendications nous ne pouvions les taire tout en nous efforçant de rester rigoureux dans nos analyses et très factuels sur les actions de ce mouvement que tous les spécialistes, il est vrai, ont du mal à appréhender. Nos JT sont orientés par les actualités du jour et cette actualité est, actuellement, dictée par la colère de milliers de Français. Mais, n’en doutez pas, par souci d’équité comme il se doit dans la profession, nous avons tendu nos micros aux éventuels opposants à ces multiples blocages or les réactions des automobilistes prisonniers des barrages étaient peu virulentes, certains se disaient même solidaires de "cette mobilisation citoyenne" liée, certes, à l’augmentation des taxes mais générée pour beaucoup par un désespoir social. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Le Pas-de-Calais confiné pour 4 week-ends, 22 autres départements soumis à des mesures renforcées

Meghan et Harry chez Oprah : l'interview qui a fait basculer la famille royale dans un mauvais soap

Séisme en Nouvelle-Zélande : alerte au tsunami en Nouvelle-Calédonie et dans tout le Pacifique

EN DIRECT - Covid-19 : avec 3.633 patients concernés, le nombre de malades en réanimation reste stable

CARTE - Covid-19 : trois nouveaux départements sous "surveillance renforcée", 23 concernés au total

Lire et commenter