Médiation. L’actualité vieillit vite

Médiation. L’actualité vieillit vite

DirectLCI
La tempête Fakir tropicale est passée très rapidement sur l'île de La Réunion mais elle a causé la mort d’un jeune couple et de très gros dégâts matériels en raison de vents violents et de coulées de boue. Un téléspectateur nous écrit : "Je suis une inconditionnelle de vos journaux télévisés depuis des décennies. Extrêmement déçue aujourd'hui par votre JT de 13h...pas un mot sur La Réunion et les sinistres occasionnés par la tempête Fakir. Depuis fort longtemps je trouve que les Antilles sont toujours privilégiées par rapport à La Réunion. Confirmation encore aujourd'hui.. Comment pouvez-vous ne pas revenir sur ce sujet d'actualité ? Je ne comprends pas. N'est-ce pas aussi voire plus important que certains sujets abordés dans le journal d'aujourd'hui ? Grosse déception !" LIRE LA RÉPONSE :

Notre lecture de l’actualité comporte plusieurs épisodes, ce feuilleton qu’est l’information se regarde sur TF1 deux fois par jour dans nos JT. Nos journaux concentrent au mieux l’essentiel de ce qui doit être porté à la connaissance du public. Mais l’actualité jaillit de partout et la résumer nous conduit à faire des impasses d’autant que la route de l’information n’apprécie guère la marche arrière. Cette règle s’applique bien évidemment à tous les événements d’ici et d’ailleurs. La tempête tropicale Fakir a, par conséquent, donné lieu à un sujet complet dans le 20 heures du 24 avril réalisé sur place par notre correspondante. Fakir avait également été traité dans le 13 heures du même jour mais avec plus de difficultés car si un aléa météorologique de cette ampleur tue et cause des dégâts considérables, il va de soi qu’au moment de son passage  les journalistes que nous sommes n’ont pas le pouvoir de le stopper net pour permettre la diffusion de leur reportage.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter