Médiation. Le plafond de verre

Médiation. Le plafond de verre

DirectLCI
Déclaration des revenus de 2017. 37 millions de foyers sont concernés. L’an prochain le prélèvement à la source sera automatique. Dans notre sujet, les hommes apparaissaient plus imposables que les femmes en raison du montant de leur rémunération. Un téléspectateur nous écrit : "Je tenais à vous remercier de perdurer (et soutenir ?) la tendance actuelle sur l'inégalité des salaires femme-homme via vos graphismes. En effet, vous avez diffusé dans le 20h une intervention de l'un de vos journalistes sur la conséquence du passage au prélèvement des impôts à la source. Dans l'un des graphismes, pour illustrer que les couples peuvent choisir de ne pas être prélevé au même taux si l'un des deux perçoit une rémunération supérieure à l'autre, vous avez décidé de mettre l’image d’un homme pour le salaire le plus élevé (prélèvement à 30%) et d’une femme pour le salaire le moins élevé (prélèvement à 15%).Merci pour cette piqûre de rappel. Je m’en vais dans le plus grand des respects m’attaquer à ce plafond de verre si bien cultivé depuis des années. LIRE LA RÉPONSE :

Rassurez-vous nous ne souhaitons pas véhiculer des clichés datant du siècle passé mais notre métier ne consiste pas à dire ce qui n’est pas, nos explications chiffrées n’entendent pas conforter l’inégalité salariale homme-femme mais elles ne peuvent l’occulter. Il serait contraire à la réalité d’affirmer que cette égalité réclamée par beaucoup est effective car malheureusement la moyenne nationale confirme nos propos et par conséquent  le graphisme qui les accompagne. Certes, la loi impose le principe de l'égalité de rémunération entre les hommes et les femmes  mais concrètement  selon les données actuelles, les femmes sont payées en moyenne 15,8% de moins que les hommes, l’écart est même estimé à 26% chez les cadres.  

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter