Médiation. La puissance du vent en l’an 2100

Comme Dorian, les ouragans de catégorie 5 sont rares mais l’Atlantique nord en a connu 13 en 20 ans. Nous avons décrypté cette accélération des phénomènes cycloniques. Mais nos explications n’ont pas convaincu tous nos téléspectateurs. Exemple : "Dans votre rubrique "Vrai-Faux" du 20H vous constatez qu’il est faux de dire qu’il y a davantage de cyclones, Mais vous dites qu’il est "vrai "qu’ils seront plus forts en 2100 …. Comment peut-on savoir ce qu’il en sera en 2100 ? Vous êtes voyants ?. Un minimum de professionnalisme SVP" LIRE LA RÉPONSE:

Nous ne sommes pas visionnaires et nous ne prétendons pas l’être. Certes, il est primordial dans notre profession de vérifier nos dires avant de les diffuser sur nos antennes. Quand des affirmations orbitent dans le futur, la base de notre métier pourrait en être perturbée mais nous nous employons à mettre sur le devant de la scène des données et des analyses qui émanent d’instituts composés d’experts reconnus par leurs pairs dans le monde entier. La météorologie n’est, il est vrai, pas une science exacte, elle se veut parfois même chaotique mais outre les éventuelles théories quantiques, les moyens de prévisions ont considérablement évolué au cours des dernières années, les satellites absents de nos radars dans le passé peaufinent désormais les observations des spécialistes et notamment celles de Météo-France et du GIEC qui ont validé nos chiffres et notre commentaire journalistique sur la puissance des typhons et ouragans au siècle prochain. 

 

PS : GIEC  ( Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, c'est un organisme intergouvernemental qui regroupe 195 pays membres de l'ONU)

Sur le même sujet

Lire et commenter