Médiation. Le choix des sondages

Médiation. Le choix des sondages

DirectLCI
TF1 étant la chaîne la plus regardée, je vous propose d'arrêter la diffusion de sondage politique influençant l'opinion... LIRE LA SUITE...

Le propre des chaînes d’information est de courir après l’actualité .La divulgation de sondages et leur interprétation grâce à des experts confirmés alimentent, sans réserve, éditions et débats. En pleine campagne électorale, les nombreuses analyses mettent en perspective la signification de tous ces pourcentages. Ce regard médiatique sur les intentions de vote se veut sérieux et responsable mais demeure fragile, sa fiabilité étant très éphémère. Un sondage indique une tendance à un instant T. les résultats de ces études d’opinion varient et dépendent du jour où elles ont été effectuées. Les conclusions de ces enquêtes politiques n’étant pas inscrites dans le marbre, TF1 les bannit de ses journaux. En revanche, LCI comme ses homologues, les communique car, contrairement à sa chaîne mère, elle peut annoncer leur variation. Si le nom du gagnant élu par les sondages change, le verdict virtuel des urnes est aussitôt mentionné dans les éditions, c’est-à-dire dans l’heure qui suit. Les deux journaux quotidiens de TF1 ne permettent pas une telle réactivité. Ne voulant pas induire en erreur nos téléspectateurs, les sondages avant scrutin sont, par conséquent, absents de nos JT…Une ligne de conduite que la rédaction de TF1 respecte depuis plus de 20 ans. Il ne faut pas confondre les modes d’emploi de TF1 et LCI, les deux se complètent mais ne se dupliquent pas.

Sur le même sujet

Lire et commenter