Médiation. Le droit de faire feu immédiatement

Médiation. Le droit de faire feu immédiatement

DirectLCI
"J'apprécie en général vos journaux mais quand vous parlez de permis de port d'arme au lieu d'une autorisation de détention, c’est de la désinformation. La détention et le port d'armes sont 2 choses complètement différentes! LIRE LA RÉPONSE :

Vous avez raison...!!! La détention, le transport et le port d’une arme relèvent d’autorisations bien spécifiques. Nous avons tendance dans nos commentaires dans ce domaine très précis à faire des amalgames et à mettre, parfois, entre guillemets, la très draconienne législation. Certes, la chasse et le tir sportif  permettent aux licenciés d’avoir une arme et de la transporter d’un point A à un point B. Si les chasseurs peuvent bénéficier d’un permis de port d’arme, les adeptes du tir sportif sont soumis à un régime différent, à une réglementations distincte. Ainsi, si le port d’un fusil est autorisé, celui d’une arme de poing ne l’est pas. Les revolvers ou les pistolets ne doivent pas être utilisables en l’état, c’est-à-dire immédiatement, ils peuvent être transportés démontés, le chargeur vidé de ses munitions. Avoir un port d’arme signifie, donc, avoir le droit de se déplacer avec un pistolet opérationnel, prêt à tirer, prêt à faire feu…or, la détention d’une telle arme de catégorie B validée par la préfecture l’interdit  formellement. 

Plus d'articles

Sur le même sujet