Médiation. Le froid fige nos JT

Médiation. Le froid fige nos JT

Depuis plusieurs jours, l’arrivée du froid de Russie fait la une de nos journaux...Un téléspectateur nous écrit : "Nous sommes le 25 février. C'est l'hiver. Il fait -7°C à Strasbourg, -1°C à Marseille. ARRÊTEZ !!!!!!!! Vous pourrez parler de la vague de froid quand il fera -50, mais là!!! Êtes-vous sérieux? On n'est pas en Sibérie non plus!" LIRE LA RÉPONSE :

Dire que le mercure chute en hiver n’est, effectivement, pas une information en soi. Le traitement médiatique du froid semble, parfois, excessif ! Mais, il faut bien l’admettre, lorsque l’actualité a peu d’appétit, les JT s’emparent  des aléas météorologiques, un choix validé par les audiences...La pluie et le bon temps fédèrent plus qu’ils ne divisent. Mais, cette réalité cathodique ne doit pas en cacher une autre, plus dramatique. Les températures négatives peuvent s’avérer mortelles pour les gens de la rue, pour les plus fragiles... Ces alertes répétées dans nos journaux appellent à la prudence, outre des recommandations personnelles, elles incitent à davantage de bienveillance.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

EN DIRECT - Covid-19 : "Il n'y a pas de décrue globale de l'épidémie mais nous avons des raisons d'être optimiste", assure Gabriel Attal

"Plus de 50% de la viande consommée en France" est-elle halal ?

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.