Médiation. Le tour du monde des tragédies

Médiation. Le tour du monde des tragédies

Attaque contre un village peul au centre du Mali par des présumés chasseurs dogons ce weekend mais nos journaux n'en diront rien. Certains téléspectateurs s’en étonnent : "Comment se fait-il que le massacre de 137 personnes dans un village peul au Mali ne soit pas traité au même titre que d’autres drames dans le monde ou qu'une personne blessée en France… Je suis personnellement très choqué par cette gestion de l'information." LIRE LA RÉPONSE :

Dans le monde, malheureusement, les massacres, les conflits religieux et ethniques sont une actualité quotidienne, récurrente et qui, en raison de cette répétition a parfois tendance à devenir invisible. Nous ne pouvons pas traiter ces événements terribles en quelques secondes sans prendre le risque de les minimiser et de les banaliser. Le monde est souvent trop grand pour un JT mais souvent ne veut pas dire tout le temps. Nous n’avons certes pas évoqué les tueries qui se sont déroulées dans le centre du Mali mais nous avons regardé de plus près grâce à nos envoyés spéciaux la crise humanitaire qui, après le passage du Cyclone, endeuille le Mozambique. Certes ces drames ne sont comparables mais Il nous est impossible de transformer notre journal en catalogue de l’horreur. Les informations se suivent dans nos éditions, se complètent et se veulent éclectiques 

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Emmanuel Macron s'exprimera à 20h pour rendre hommage à "VGE"

L'application TousAntiCovid sésame indispensable pour entrer dans un supermarché ?

EN DIRECT - Covid 19 : l'Iran passe la barre du million de cas de coronavirus

Bruxelles : quand la police tombe nez à nez avec un eurodéputé hongrois dans une fête libertine clandestine

Valéry Giscard d'Estaing est décédé "des suites du Covid-19"

Lire et commenter