Médiation. Les effets de l’endoctrinement

Médiation. Les effets de l’endoctrinement

Témoignage d’un Français, membre de l’EI, arrêté à Raqqa par les Kurdes syriens. Un téléspectateur nous écrit : "J’ai été scandalisé de l'interview de ce djihadiste. Avez-vous pensé un moment aux familles des tués, des blessés, des blessés eux-mêmes. Ce n'est pas de l'info. Ce type est un monstre ! " LIRE LA RÉPONSE :

Il y a des rencontres que notre profession permet…notre devoir d’informer ne nous incite pas à les refuser. Cet entretien nous a permis d’entrevoir l’organisation de l’EI sur le plan administratif. Chaque membre ayant une tâche bien définie. Cet homme se présente comme l’un des responsables de l’unité chargée de remarier les veuves et d’évaluer les jeunes. Il n’est, a priori, pas coupable de massacres, décapitations ou  tortures….Les auteurs d’actes barbares, prisonniers des forces kurdes, syriennes ou irakiennes, n’ont pas de contact avec la presse. Ce Français ne semble pas avoir pris conscience de la gravite de son allégeance au mouvement terroriste, il désire reprendre sa vie d’avant comme si ses deux ans de travail avec les islamistes de Daesh n’étaient qu’une parenthèse que la justice peut oublier. La teneur de ses propos prouve qu’il est encore dans sa bulle, piégé dans une logique qui laisse peu de place aux excuses et aux remords. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Voici la liste des 54 départements désormais sous couvre-feu

EN DIRECT - Covid-19 : 45.422 contaminations, nouveau record quotidien

Covid-19 : pourquoi les masques en tissu n'ont plus la cote auprès des Français

Erdogan invite Macron à "se faire soigner", l'Élysée dénonce des "propos inacceptables"

Passage à l'heure d'hiver : est-ce vraiment la dernière fois ?

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent