Médiation. Mauvais temps jusqu’à plus soif dans nos JT

Médiation. Mauvais temps jusqu’à plus soif dans nos JT

DirectLCI
Les intempéries remplissent une grande partie de nos journaux, certains apprécient , d’autres beaucoup moins . Un téléspectateur mécontent nous écrit : « Un journal TV peu intéressant. Sans doute serait-il logique de laisser le temps aux nombreux bulletins météorologiques et développer davantage de sujets politiques, économiques et internationaux Sans oublier de nous parler de ceux qui réussissent et pas seulement de ceux qui perdent » LIRE LA RÉPONSE :

La météo est le sujet de conversation préféré des Français, c’est une tendance que nous ne pouvons ignorer. Ainsi, lorsque les aléas atmosphériques perturbent le quotidien de millions de Français, il est naturel d’en rendre compte dans nos JT. Les chutes de neige et les inondations menacent ou paralysent certaines régions, ce sont les conséquences de ces intempéries que nous détaillons, en priorité, dans nos éditions. Car, voyez-vous, nos téléspectateurs veulent savoir si ces caprices météorologiques ont tendance à s’intensifier ou au contraire à s’estomper, la  fonction première de nos journaux étant, je vous le rappelle, d’informer. Ceci étant dit, notre JT n’est pas un résumé de mauvaises nouvelles, nous y relatons les faits marquants du jour, ceux qui nous estimons nécessaires à porter à la connaissance de notre public. Nos choix se veulent réfléchis et équilibrés, notre sélection satisfait souvent le plus grand nombre. Nos JT s’adressent à tout le monde, c’est-à-dire qu’ils doivent concerner n’importe qui. Par ailleurs, notre chapitre "tout va bien dans ce bas monde" n’est pas en rupture de stock, régulièrement nous réalisons des reportages axés sur des réussites économiques, médicales, sportives ou personnelles. Le sujet sur le succès de l’usine Toyota de Valenciennes diffusé lundi soir en est la preuve. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter