Médiation. Ne pas embrouiller plus que nécessaire

Conseil d'Etat

Le Conseil d'État estime ne pas avoir eu le temps de "garantir au mieux la sécurité juridique" de la réforme des retraites, déplorant aussi les "projections financières lacunaires" du gouvernement. Nous n’avons pas dans nos éditions, ce weekend, évoqué l’avis du Conseil d’Etat. Un choix resté incompris. Exemple : "J'ai été surpris que ce journal n'informe pas de l'avis du Conseil d'Etat rendu à propos de la réforme des retraites. S'agissait-il d'une omission involontaire, ce qui remettrait en cause votre sérieux professionnel ou volontaire, ce qui ferait de vous des collaborateurs du pouvoir et rendraient vos informations sujettes à caution ? " LIRE LA RÉPONSE :

La réforme des retraites est largement présentée dans nos éditions. Ceux qui y sont favorables comme ceux qui y sont opposés ont très régulièrement pris la parole dans nos journaux. Il n’est pas dans nos habitudes de relayer un projet de loi sans examiner ses bons et ses mauvais côtés. Reconnaissez que depuis deux mois ce sujet a eu une place prépondérante dans l’actualité et nous l’avons traité sans demi-mesure. Il n’en demeure pas moins très flou pour bon nombre de nos téléspectateurs qui expriment une certaine lassitude sur ce thème dont le contenu exact ne cesse de varier. Le projet de loi a été modifié à 6 reprises au cours de son examen par le Conseil d’Etat qui a déploré n’avoir disposé que de trois semaines pour rendre son avis. La plus haute juridiction administrative française a effectivement critiqué, je cite "le choix de recourir à 29 ordonnances, ce qui "fait perdre la visibilité d'ensemble" et a pointé des projections financières "lacunaires" mais cette très noble institution a néanmoins validé la quasi-totalité des textes. En raison de la technicité juridique de l’ensemble, nous avons préféré nous abstenir d'en parler dans nos JT…Le souci du détail pénalise parfois la compréhension et rend les explications confuses.  Le débat parlementaire sur la réforme des retraites n’est pas achevé, nous relaterons ses avancées, comme il se doit. Nul doute qu’il sera passionnant et très complet sur nos antennes.

PS : LCI a par ailleurs donné une large part ce WE à ce débat et confronté TOUS les points de vue.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Plus de 500.000 nouveaux cas déclarés dans le monde mardi, un record

"Vous avez un problème avec la République", vive altercation à l'Assemblée entre Blanquer et Mélenchon

Reconfinement : ce que l'on sait des pistes envisagées par l'exécutif

Les écoles et les collèges vont-ils rester ouverts en cas de reconfinement ?

REPLAY - Didier Raoult sur LCI : "Je ne suis pas Nostradamus"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent